• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexualité

1 jeune homme sur 3 n’a eu aucun rapport sexuel cette année

Les jeunes hommes ont de moins en moins de rapports sexuels, notamment ceux qui vivent des situations économiques difficiles. Pourtant, la satisfaction sexuelle est une des clefs pour être en bonne santé.

1 jeune homme sur 3 n’a eu aucun rapport sexuel cette année Estradaanton / istock.

  • Publié le 08.01.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Entre 2000 et 2018, l'inactivité sexuelle a augmenté chez les hommes âgés de 18 à 34 ans.

La fréquence des rapports sexuels des jeunes est en baisse, notamment chez les hommes, selon une nouvelle étude publiée dans le JAMA. Entre 2000 et 2018, l'inactivité sexuelle a augmenté chez les hommes âgés de 18 à 34 ans, principalement chez ceux qui n’étaient pas mariés. "Les hommes ayant des petits revenus, un emploi à temps partiel et les chômeurs étaient plus susceptibles d'être sexuellement inactifs, tout comme les étudiants", précisent les auteurs de l’étude.

Pour mesurer l’activité sexuelle, ils ont évalué la fréquence sexuelle au cours de l'année écoulée (inactivité sexuelle, un rapport une ou deux fois par an, 1 à 3 fois par mois, ou une fois par semaine et plus) puis le nombre de partenaires sexuels rencontrés au cours de l'année écoulée (0, 1, 2 ou plus de 3).

"Des implications pour la santé publique"

Bilan : depuis les années 2000, l'inactivité sexuelle a augmenté chez les hommes américains, de sorte qu'environ 1 homme sur 3 âgé de 18 à 24 ans n'a déclaré aucune activité sexuelle au cours de l'année écoulée. L'inactivité sexuelle a également augmenté chez les hommes et les femmes âgés de 25 à 34 ans. "Ces résultats peuvent avoir des implications pour la santé publique", estiment les chercheurs, car "la satisfaction sexuelle est un élément clé de la santé et du bien-être, pouvant faire baisser le rythme cardiaque, la pression artérielle et le stress".

Par ailleurs, une autre étude publiée dans Archives of Sexual Behavior démontre qu’aux Etats-Unis, un quart des jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans affirment que le porno est leur principale source d'information sur la sexualité. Une relation de cause à effet avec la baisse des rapports ?

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES