• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Expressions universelles

Il existe 16 expressions faciales communes à tous les humains

Les humains utilisent des variations des mêmes expressions faciales dans des contextes sociaux similaires, tels que des sourires, des froncements de sourcils, des grimaces et des regards renfrognés. Au total, l’humanité partage 70% de ses expressions faciales.

Il existe 16 expressions faciales communes à tous les humains iStockphoto.com/Tomwang112

  • Publié le 30.12.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le visage humain possède 43 muscles différents.
  • Les auteurs de l’étude ont associé 16 expressions faciales en lien avec 16 émotions.
  • Cela confirme la théorie de Darwin selon laquelle l'expression de l'émotion sur nos visages est universelle chez les humains, ont conclu les chercheurs.

Peu importe d’où l’on vient ou quel est notre niveau social et économique, les humains partagent 70 % des expressions faciales. Du sourire, aux froncements des sourcils en passant par les grimaces, les humains utilisent tous des variations des mêmes expressions faciales dans des contextes sociaux similaires. Telle est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs américains de l’université de Berkeley et présentée le 16 décembre dans la revue Nature.

La première étude sur les expressions faciales quotidiennes

Cette étude confirme l'universalité de l'expression émotionnelle humaine à travers les frontières géographiques et culturelles. “Cette étude révèle à quel point les gens sont remarquablement similaires dans différents coins du monde dans la façon dont nous exprimons nos émotions face aux contextes les plus significatifs de notre vie”, poursuit Dacher Keltner, co-auteur principal de l'étude et professeur de psychologie à l’université Berkeley.

En collaboration avec Google, les chercheurs ont utilisé une technologie d'apprentissage automatique connue sous le nom de “réseau neuronal profond” pour analyser les expressions faciales dans près de 6 millions de clips vidéo téléchargés sur YouTube par des personnes de 144 pays. “Il s'agit de la première analyse mondiale de la façon dont les expressions faciales sont utilisées dans la vie quotidienne, et elle nous montre que les expressions émotionnelles humaines universelles sont beaucoup plus riches et plus complexes que ce que de nombreux scientifiques pensaient auparavant”, a estimé l'auteur principal de l'étude Alan Cowen, chercheur à UC Berkeley et Google, qui a contribué au développement de l'algorithme de réseau neuronal profond.

16 expressions faciales associées à 16 émotions

Le visage humain possède 43 muscles différents qui peuvent être activés autour des yeux, du nez, de la bouche, de la mâchoire, du menton et des sourcils pour créer des milliers d'expressions différentes. Parmi elles, les auteurs ont sorti 16 expressions associées à 16 émotions. Ils ont utilisé l'algorithme pour suivre les 16 expressions faciales associées à l'amusement, la colère, la crainte, la concentration, la confusion, le mépris, le contentement, le désir, la déception, le doute, l'exaltation, l'intérêt, la douleur, la tristesse, la surprise et le triomphe.

Ensuite, les chercheurs ont mis en corrélation les expressions faciales avec les contextes et les scénarios dans lesquels elles ont été réalisées dans différentes régions du monde. Ils ont découvert des similitudes dans la façon dont les personnes à travers les frontières géographiques et culturelles utilisent les expressions faciales dans différents contextes sociaux.

Nous avons constaté que de riches nuances dans le comportement du visage - y compris des expressions subtiles que nous associons à la crainte, la douleur, le triomphe et 13 autres sentiments - sont utilisées dans des situations sociales similaires à travers le monde”, a observé Alan Cowen. Ce dernier a par exemple noté que dans les clips vidéo, les gens ont tendance à regarder avec admiration pendant les feux d'artifice, à se contenter des mariages, à froncer les sourcils en se concentrant lorsqu'ils exécutent des arts martiaux, à montrer du doute lors des manifestations, de la douleur en soulevant des poids et à triompher lors de concerts de rock et d'événements sportifs compétitifs.

Une étude qui confirme la théorie de Darwin

Les résultats ont montré que des personnes de cultures différentes partagent environ 70% des expressions faciales utilisées en réponse à différentes situations sociales et émotionnelles. “Cela confirme la théorie de Darwin selon laquelle l'expression de l'émotion sur nos visages est universelle chez les humains, a conclu Dacher Keltner. L'exposition physique de nos émotions peut définir qui nous sommes en tant qu'espèce, améliorer nos capacités de communication et de coopération et assurer notre survie.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité