• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Microbiote buccal

Les boissons énergisantes réduisent les bienfaits cardiovasculaires du sport

En altérant le microbiote buccal, les boissons sucrées et énergisantes mais aussi les bains de bouche auraient un effet négatif sur les performances sportives et la santé cardiovasculaire.

Les boissons énergisantes réduisent les bienfaits cardiovasculaires du sport Smederevac/iStock

  • Publié le 11.12.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les boissons sucrées, la déshydratation ou encore les bains de bouche antiseptiques appauvrissent le microbiote buccal, qui contribue à notre bonne santé cardiovasculaire.

Composé de milliards de micro-organismes qui colonisent notre tube digestif, de la bouche aux intestin, le microbiote intestinal contribue au bon fonctionnement de notre système digestif, mais aussi de notre santé immunitaire et cardiovasculaire.

Si jusqu’ici, la majorité des études s’est concentrée sur les micro-organismes peuplant notre intestin, les bactéries colonisant notre bouche jouent également un rôle important. Dans une étude publiée dans la revue PharmaNutrition, des chercheurs de l'université de Plymouth (Royaume-Uni) et de l'Université Oberta de Catalunya (Espagne) ont montré que le microbiote de la cavité buccale, et en particulier de la salive, pouvait avoir un impact sur les effets de l’exercice physique sur notre santé cardiovasculaire.

Privilégier les aliments riches en nitrates

De précédents travaux avaient déjà étudié la relation entre la consommation de nitrates - présents dans les légumes verts à feuilles tels que la roquette, le brocoli et les épinards, ainsi que dans la betterave - et les performances sportives et la santé cardiovasculaire.

Cette nouvelle étude s’intéresse aussi au nitrate que nous consommons dans l'alimentation ou que nous produisons de manière endogène pendant une activité physique. Il agit comme un nutriment pour les bactéries dans la bouche, qui le transforment ensuite en nitrite. Ce nitrite peut être utilisé dans l'estomac et les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le flux sanguin vers les muscles et réduit la pression sanguine.

Attention aux boissons sucrées et aux bains de bouche

C’est pourquoi les grands sportifs consomment souvent des aliments riches en nitrates. Ce qui ne les empêche pas d’avoir une prévalence des troubles buccaux équivalente, voire supérieure à celle de la population générale. Comment expliquer que les sportifs qui font attention à leur alimentation soient aussi touchés par l'érosion dentaire, les caries et la parodontite ?

Pour les chercheurs, c’est leur consommation de boissons énergisantes qui est à blâmer. "Les sportifs consomment beaucoup de boissons contenant du sucre et de l'acide qui peuvent affecter la santé bucco-dentaire et l'abondance des bactéries. Ils consomment également beaucoup de glucides, y compris des produits contenant beaucoup de sucre comme les barres énergétiques et les gels, qui peuvent altérer le microbiote de la bouche", souligne la professeure Patrícia Casas-Agustench, co-autrice de l’étude.

La déshydratation ou la sécheresse buccale peuvent aussi affecter le microbiote buccal et réduire la protection dentaire. "Certains athlètes vomissent souvent à cause de l'anxiété qu'ils ressentent avant ou pendant les compétitions en raison de l'effort qu'ils fournissent, ce qui entraîne une modification du niveau de pH dans leur bouche, érode l'émail et modifie la composition des bactéries", ajoute la chercheuse.

Un autre facteur identifié par l’étude comme ayant un effet négatif sur la composition et l’équilibre du microbiote buccal est l’utilisation de bains de bouche antibactériens, comme ceux contenant de la chlorhexidine, un antiseptique bactéricide à large spectre.

Lorsqu’ils ne sont pas prescrits par un médecin dans le cadre d’un traitement, ces bains de bouche "inhibent les bactéries dans la bouche et il a été observé que lorsque la chlorhexidine est utilisée, les effets positifs de l'exercice sur la pression artérielle sont considérablement réduits", explique le Pr Raúl Bescós, auteur principal de l’étude, qui rappelle que "le microbiote oral est essentiel dans la réponse cardiovasculaire à l'exercice physique. Si la bouche est saine, les bactéries aident à décomposer les nitrates en nitrites. Dans le cas contraire, nous perdons une grande partie des bénéfices de l'exercice physique".

L’importance de la mastication

Comment alors prendre soin de son microbiote buccal tout en améliorant ses performances sportives et sa santé cardiovasculaire ? Les chercheurs insistent sur la nécessité de manger plus de légumes riches en nitrates, mais aussi de "mâcher davantage".  "La salive est essentielle pour réguler le pH dans la bouche, ainsi que la composition et l'activité des bactéries dans la bouche. Il faut donc intégrer dans son alimentation des produits riches en fibres, comme les fruits, les légumes et les noix", conseillent-ils.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité