• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maux de tête

Les cours dès 8h 30 donnent des migraines aux lycéens !

Pour les adolescents qui souffrent de migraines, dormir plus le matin permet de réduire la fréquence des crises.

Les cours dès 8h 30 donnent des migraines aux lycéens ! fizkes/iStock

  • Publié le 27.11.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il est conseillé aux adolescents de dormir de 8 à 10 heures par nuit.
  • Les adolescents dont les cours commencent avant 8h30 souffrent en moyenne de 1,3 jour de maux de tête supplémentaire par mois.

Commencer à 8h30, c’est souvent très tôt. C’est même trop tôt pour les adolescents qui souffrent de migraine. Des chercheurs américains de l’université de San Francisco suggèrent que notre horloge biologique naturelle tend vers des habitudes de coucher tardif, ajoutant que commencer l’école tôt va à l’encontre de cette réalité. Ils ont publié les résultats de leur étude dans le Journal of Head and Face Pain le 25 novembre.

1,3 jour de migraine supplémentaire par mois

Les preuves suggèrent qu'il existe une relation entre le sommeil et la migraine, a avancé Amy Gelfand, neurologue et première auteure de l’étude. Dormir suffisamment et maintenir un horaire de sommeil régulier peut réduire la fréquence des migraines.” Dans l’hôpital pédiatrique où elle travaille, la neurologue note que 8 à 12% des adolescents souffrent de maux de tête. L'American Academy of Sleep Medicine conseille aux adolescents de dormir de 8 à 10 heures par nuit. En raison de l'horloge circadienne retardée des adolescents, l'American Academy of Pediatrics recommande que les collèges et lycées ne commencent pas avant 8h30 alors qu’aux États-Unis seuls 18% de ces établissements adhèrent à cette recommandation.

Les chercheurs ont découvert que les adolescents dont les cours commencent avant 8h30 souffrent en moyenne de 7,7 jours de maux de tête par mois. C’est près de trois jours de migraines de plus que ceux dont l'heure de rentrée scolaire est plus tardive. Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont analysé les données de 509 élèves qui ont commencé l'école avant 8h30 et 503 qui ont commencé l'école après 8h30. Les deux groupes ont eu un trajet moyen de 24 minutes pour se rendre à l'école, le groupe débutant le plus tôt se réveillant à 6 h 25 pour commencer en moyenne à 8h00. Le groupe débutant plus tard se réveille à 7 h 11 et commençant l'école à 8 h 45 en moyenne. La différence entre les deux groupes s'est rétrécie à 7,1 et 5,8 jours lorsque les chercheurs ont ajusté les facteurs de risque tels que le sommeil insuffisant, le saut de petit-déjeuner, le sexe, le volume des devoirs et l'utilisation de médicaments contre la migraine. “Néanmoins, la différence de 1,3 jour entre les deux groupes est restée significative”, a poursuivi Amy Gelfand. 

En Californie, pas de cours avant 8h30

L'ampleur de la taille de l'effet dans cette étude est similaire à celle observée dans les études sur les médicaments de prévention de la migraine, a observé Amy Gelfand. Par exemple, dans un essai de topiramate [un médicament épileptique, NDLR] chez des jeunes de 12 à 17 ans souffrant de migraine épisodique, ceux recevant le médicament ont eu en moyenne deux jours de migraine au cours du mois dernier, contre 3,5 jours de migraine pour ceux sous placebo, soit une différence de 1,5 jour.”

En 2019, la Californie est devenue le premier État américain à légiférer pour que les écoles ne commencent pas avant 8h30, un changement qui sera mis en œuvre au cours de l'année scolaire 2022-2023. “La pandémie actuelle a conduit à des changements à grande échelle dans la façon dont les élèves fréquentent les écoles, a ajouté Amy Gelfand. Alors que nous repensons à quoi ressemble une journée d'école typique, le moment est peut-être venu de changer l'heure de début de l'école également.”

En France, de nombreuses voix se sont élevées ces dernières années pour reculer les premiers cours de la journée et s’adapter aux rythmes des adolescents. En 2019, Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, a proposé de ne pas faire débuter les lycéens avant 9h. Une volonté partagée par la chronobiologiste Claire Leconte qui ajoute que “c'est bien la dernière phase de sommeil qui est la plus importante dans une nuit”, dans une interview accordée au Nouvel Obs en janvier 2019.


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité