• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Grossesse

Le niveau de vitamine D d’une femme enceinte influe sur le QI de l’enfant

Des niveaux élevés de vitamine D pendant la grossesse peuvent entraîner des scores de QI plus élevés chez l’enfant.

Le niveau de vitamine D d’une femme enceinte influe sur le QI de l’enfant cegli/iStock

  • Publié le 03.11.2020 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des niveaux plus élevés de vitamine D chez les mères pendant la grossesse peuvent favoriser le développement du cerveau et conduire à des scores de QI plus élevés chez l’enfant.
  • Le dépistage et la supplémentation nutritionnelle peuvent corriger la carence en vitamine D chez les personnes à haut risque et favoriser la fonction cognitive chez les enfants.
Pour que votre enfant soit intelligent, soignez vos niveaux de vitamine D. Ce nutriment est essentiel au bon fonctionnement de notre organisme et l’apport en vitamine D d'une mère est transmis à son bébé in utero aide à réguler son développement, notamment celui de son cerveau. Une nouvelle étude parue le 2 novembre dans The Journal of Nutrition révèle que des niveaux élevés de vitamine D pendant la grossesse peuvent entraîner des scores de QI plus élevés chez l’enfant.

Un risque plus élevé de carence chez les femmes noires

Les carences en vitamine D sont courantes dans la population et en particulier chez les femmes enceintes, notent les auteurs. “Même si de nombreuses femmes enceintes prennent une vitamine prénatale, cela peut ne pas corriger une carence en vitamine D existante, a précisé Melissa Melough, auteure principale de l'étude et chercheuse au Département de la santé, du comportement et du développement des enfants du Seattle Children's Research Institute. J'espère que notre travail sensibilisera davantage à ce problème, montrera les implications à long terme de la vitamine D prénatale pour l'enfant et son développement neurocognitif.”

Les chercheurs ont également noté que les femmes noires ont moins de vitamine D du fait des pigments de mélanine. “Le pigment de mélanine protège la peau contre les dommages du soleil, mais en bloquant les rayons UV, la mélanine réduit également la production de vitamine D dans la peau. Pour cette raison, nous n'avons pas été surpris de voir des taux élevés de carence en vitamine D chez les femmes enceintes noires dans notre étude”, a observé la chercheuse. Selon les auteurs de l’étude, jusqu'à 80% des femmes enceintes noires aux États-Unis pourraient être carencées en vitamine D.

Prendre des suppléments

Parmi les femmes qui ont participé à l'étude, environ 46% des mères ont eu une carence en vitamine D pendant leur grossesse. Les auteurs se sont fondés sur les données d'une cohorte du Tennessee appelée étude CANDLE, pour Conditions affectant le développement neurocognitif et l'apprentissage dans la petite enfance. Cette dernière suit depuis 2006 des femmes enceintes puis leurs enfants pour étudier leur santé et leur développement. “La carence en vitamine D est assez répandue, a noté Melissa Melough. La bonne nouvelle est qu'il existe une solution relativement simple. Il peut être difficile d'obtenir une quantité adéquate de vitamine D par le biais d'un régime alimentaire et tout le monde ne peut pas compenser cet écart par l'exposition au soleil, donc une bonne solution est de prendre un supplément.”

Après avoir contrôlé plusieurs autres facteurs liés au QI, des niveaux plus élevés de vitamine D pendant la grossesse ont été associés à un QI plus élevé chez les enfants âgés de 4 à 6 ans. Bien que des études observationnelles comme celle-ci ne puissent pas prouver la causalité, les auteurs pensent que ces découvertes ont des implications importantes et justifient des recherches supplémentaires. “Je veux que les gens sachent que c'est un problème courant et qu'il peut affecter le développement des enfants, ajoute Mellisa Melough. Une carence en vitamine D peut survenir même si vous mangez sainement. Parfois, elle est liée à notre mode de vie, à la pigmentation de la peau ou à d'autres facteurs indépendants de notre volonté.”

Les aliments qui sont riches en vitamine D sont les poissons gras, les œufs et les sources enrichies comme le lait de vache et les céréales. “La vitamine D est l'un des nutriments les plus difficiles à obtenir en quantités adéquates de notre alimentation”, avance la chercheuse. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les niveaux optimaux de vitamine D pendant la grossesse. Les chercheurs espèrent cette étude aidera à développer des recommandations nutritionnelles pour les femmes enceintes.
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité