• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Ménopause précoce

Elle commence dès 30 ans : quels sont les symptômes de la périménopause ?

Prise de poids, insomnie, pertes de cheveux, dépression... Peu connue et mal prise en charge, la périménopause peut apparaître dès la trentaine, soit dix ans avant l'âge normal de la ménopause.

Elle commence dès 30 ans : quels sont les symptômes de la périménopause ? Totojang / istock.

  • Publié le 29.10.2020 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'âge moyen d'entrée dans la périménopause est de 47,5 ans, mais certaines femmes peuvent être touchées dès la trentaine
  • Parmi les symptômes de la périménopause, on compte l’anxiété, la paranoia, des palpitations, des pertes de cheveux, des pleurs, une perte de confiance en soi, des envies suicidaires, une peau sèche et des difficultés de concentration

On l’appelait encore il y a peu la pré-ménopause, mais un nouveau terme médical est en train d’émerger : la périménopause. "C’est une étape obligatoire de la vie génitale de toute femme, qui encadre la ménopause. Elle comprend deux périodes : la première précède l'arrêt des règles, et la deuxième est l'année qui suit les dernières règles", expliquent les professionnels de santé du groupe d'étude sur la ménopause et le vieillissement hormonal.

Ce phénomène naturel dure entre 3 et 4 ans

L'âge moyen d'entrée dans la périménopause est de 47,5 ans, mais cela varie fortement d'une femme à l'autre, qui peuvent être touchées dès la trentaine. Ce phénomène naturel dure entre 3 et 4 ans.

La survenue de modifications des cycles menstruels, pour les femmes ne prenant aucun traitement à visée gynécologique, est le signe le plus fréquent que la périménopause commence. Selon les personnes, les règles peuvent devenir plus abondantes, diminuer de volume ou disparaître pendant plusieurs mois. Au début de cette période, les cycles peuvent se raccourcir ou s'allonger de 1 ou 2 semaines, voire plus.  

D'autres symptômes sont possibles :
- certains sont le reflet d'une hyperestrogénie : sautes d'humeur (irritabilité, nervosité), douleurs mammaires, gonflement abdominal, prise de poids.
- certains au contraire sont le reflet d'une hypoestrogénie : bouffées de chaleurs, insomnie, asthénie, sécheresse vaginale, perte de moral.

Un reportage du Huffington Post recense aussi de l’anxiété, de la paranoia, des palpitations, des pertes de cheveux, des pleurs, une perte de confiance en soi, des envies suicidaires, une peau sèche et des difficultés de concentration.

Des traitements pour mieux vivre la périménopause

"Ce sont en fait les troubles ressentis au moment de la ménopause, mais certaines femmes peuvent les ressentir plusieurs années avant leur ménopause. Comme précisé plus haut, les symptômes peuvent varier au fil du temps puisqu'ils sont la conséquence de l'état hormonal du moment (hyper ou hypoestrogénie)", précise le groupe d'Etude sur la Ménopause et le vieillissement hormonal.

Il existe des traitements pour mieux vivre la périménopause, comme le stérilet à la progestérone, la pilule estro-progestative et les progestatifs. En cas de symptômes cités plus haut, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre gynécologue.

La ménopause est la période de la vie d'une femme où les règles s'arrêtent définitivement. Elle survient lorsque les ovaires arrêtent leur sécrétion hormonale (œstrogènes et progestérone) et la formation d'un ovule chaque mois. On dit que la ménopause est véritablement installée lorsque les règles sont absentes depuis une année.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité