• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Intempéries dans le sud-est : quelles conséquences psychologiques pour la famille lorsqu’une sépulture disparaît ?

La disparition de plus d'une centaine de corps enterrés par les crues survenues dans l'arrière-pays Niçois peut constituer un véritable traumatisme psychologique pour les familles, empêchant même le processus de deuil.

Intempéries dans le sud-est : quelles conséquences psychologiques pour la famille lorsqu’une sépulture disparaît ? dragana991/iStock

  • Publié le 07.10.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Suite aux intempéries violentes ayant touché le sud-est il y a quelques jours, c'est près de 150 corps enterrés dans le cimetière de St Dalmas à Tende, qui ont été emportés par les crues. Pour les familles, il s'agit d'une épreuve terrible qui les empêche de se recueillir et peut parfois raviver un processus de deuil douloureux.

L'importance des rites funéraires dans le travail du deuil

Quelle que soit la société ou la religion, le rituel des funérailles est immuable depuis des milliers d'années. Au-delà de toute croyance, il s'agit de rendre hommage à une personne qui a marqué notre vie en lui témoignant son affection et son respect.

Prendre le temps de lui dire adieu et de vivre ce moment avec l'entourage du défunt, c'est aussi le remercier et accepter de le laisser partir. Respecter cette tradition est bénéfique pour le processus de deuil à long terme et permet d'intégrer la réalité du décès et son caractère définitif.

En quoi cet événement peut-il être traumatisant ?

Enterrer le corps d'un proche, lui faire une pierre tombale, venir s'y recueillir ou apporter des fleurs, fait partie du processus de deuil et permet non seulement de lui rendre hommage, mais aussi de se réconforter en se remémorant les moments passés ensemble.

La disparition tragique des corps il y a quelques jours, suite aux violentes intempéries, peut renvoyer pour certains une violence telle qu'elle s'apparente à un viol ou une seconde mort. Retrouver ainsi le corps d'un proche enterré il y a plusieurs années jusqu'à 20 km autour du cimetière, parfois dans des jardins de particuliers, atteint l'intégrité et la sacralité que représente la tombe. 

Peu importe les croyances, le respect pour la mort est universel et ce type d'événement tragique peut avoir des conséquences psychologiques pour les proches, rendant leur deuil difficile ou impossible.

Peut-on réparer les dommages ?

Devant un tel événement, la restauration de la tombe dès que possible parait une étape essentielle pour retrouver à nouveau un endroit où se recueillir et honorer la mémoire de son proche. Si l'événement a été particulièrement traumatisant, reproduire un rituel de funérailles peut être utile pour l'entourage afin de restaurer l'intégrité du défunt et apaiser un deuil éventuellement difficile.

Pour cela on peut par exemple envisager de faire intervenir un représentant religieux, réaménager la pierre tombale, fleurir, et bien sûr nettoyer pour redonner de la dignité au défunt. Il n'est pas inhabituel de devoir passer à nouveau par un processus de deuil pour lequel l'aide de l'entourage et le recueillement sur un lieu au moins symbolique, à défaut de pouvoir héberger pour l'instant le corps du proche, sont des appuis sur lesquels compter.

En savoir plus : "Sur le chagrin et sur le deuil" de David Kessler et Elisabeth Kubler-Ross, éditions Pocket

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité