• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dermatologie

Pourquoi il ne faut jamais sécher une cicatrice

La prise en charge des cicatrices a considérablement évolué ces dernières années. Contrairement à ce qui a longtemps été pratiqué, il ne faut jamais les sécher ! Les maintenir en milieu humide favorise les échanges cellulaires qui évitent la sécrétion du collagène responsable des grosses cicatrices.

Pourquoi il ne faut jamais sécher une cicatrice kreinick/iStock

  • Publié le 04.10.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cicatrices, au-delà du handicap esthétique, peuvent être causes de douleurs ou de gènes dans certains mouvements
  • Pour éviter qu'elles laissent des marques trop importantes sur la peau, il faut les maintenir en milieu humide
  • C'est le principe sur lequel reposent les nouveaux pansements et traitements à base de silicone

Les cicatrices ne sont pas seulement un handicap esthétique. Elles peuvent être aussi causes de douleur ou de gènes pour les mouvements lorsqu'elles sont situées sur des zones de tensions de la peau. Surtout, certaines des cicatrices, pour des causes génétiques ou en lien avec l'épaisseur de la peau sur certaines parties du corps, peuvent évoluer en cicatrices hypertrophiques -le processus de cicatrisation est plus intense et dure plus longtemps- souvent inesthétiques, voire en cicatrices chéloïdes — dont le processus ne s'arrête pas — qui laissent des traces très profondes.

Toutefois, l'innovation dans ce domaine permet aujourd'hui une prise en charge, mais surtout une prévention, bien meilleures pour éviter les conséquences trop visibles d'une intervention chirurgicale ou d'une plaie accidentelle. “On a totalement revu notre façon de traiter les cicatrices, explique Richard Zloto, chirurgien plastique. Nous avons longtemps cru qu'il fallait que celles-ci soient séchées et l'on utilisait dans ce but des produits qui allaient dans ce sens, comme le mercurochrome. Or, c'est tout l'inverse ! On sait aujourd'hui que pour qu'une cicatrice évolue bien, il faut la garder en milieu humide.”

L'humidité favorise les échanges cellulaires au sein de la cicatrice

Explication : sécher une cicatrice renforce la sécrétion du collagène qui est responsable de l'apparition de grosses cicatrices. La maintenir humide permet de faciliter les échanges cellulaires au sein de la cicatrice et de mettre au repos les cellules responsables de la fabrication du collagène. “C'est la direction que prennent aujourd'hui les nouveaux pansements”, précise Richard Zloto.

Une meilleure utilisation des silicones

Selon ce chirurgien, l'innovation la plus importante de ces dernières années en matière de prise en charge des cicatrices, c'est l'utilisation du silicone et la façon dont on les utilise. “On a commencé par utiliser des plaques se silicone pour garder les cicatrices en milieu humide, plaques qui étaient contrecollées sur des tissus, il fallait les laver, c'était très visible et cela pouvait provoquer des macérations”, rappelle Richard Zloto. Aujourd'hui, ce sont plutôt des gels de silicone qui sont appliqués sur les cicatrices. “Ils sont transparents, on peut les appliquer sur des cicatrices couvertes par des vêtements, ils sont compatibles avec du maquillage et certains contiennent même de l'écran total pour les cicatrices situées sur des zones exposées au soleil”, détaille le chirurgien.

Après l'application, il ne reste qu'un film quasiment indécelable et cela favorise une meilleure observance du traitement de la cicatrice, ce qui n'était pas le cas avec des solutions utilisées auparavant”, souligne Richard Zloto qui se félicite par ailleurs des progrès également réalisés dans une autre technique de prise en charge des cicatrices, le laser : “Les spécialistes sont aujourd'hui capables de panacher l'utilisation du laser en fonction des différents types de cicatrices de façon à obtenir une amélioration cicatricielle très importante.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité