• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Recherche scientifique

Alzheimer : diagnostiquer la maladie grâce à une prise de sang

Le niveau de concentration de la protéine Tau permettrait de détecter la maladie d’Alzheimer. 

Alzheimer : diagnostiquer la maladie grâce à une prise de sang YakobchukOlena/iStock

  • Publié le 04.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les scientifiques cherchent une manière efficace de détecter tôt la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années. Différentes études ont mis en lumière la possibilité d’utiliser la prise de sang comme une méthode de dépistage. Dans The Journal of the American Medical Association (JAMA), une nouvelle recherche prouve qu’une analyse sanguine permet de savoir si une personne va souffrir de la maladie d’Alzheimer. 

Des tests moins coûteux et moins invasifs 

Le nouveau test mis au point permet de mesurer la concertation de la protéine Tau dans le sang, appelée phospho-tau217. Chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les scientifiques constatent une accumulation anormale de cette protéine. Au total, 1 400 personnes ont participé à l’étude pour tester l’efficacité du dépistage sanguin.

Pour les chercheurs, la fiabilité de cette méthode est aussi élevée que celles déjà établies, dont “l'imagerie par tomographie par émission de positons (TEP) et les biomarqueurs du liquide céphalo-rachidien, qui sont invasifs, coûteux et moins disponibles". Les personnes qui seront atteintes de la maladie d’Alzheimer ont un taux de phospho-tau217 dans le sang multiplié par 7, en comparaison aux personnes qui souffriront d’autres formes de démence. Les chercheurs constatent que l’augmentation de ce niveau débute 20 ans avant l’apparition des premiers symptômes. Ils estiment que cela a permis de distinguer les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer des autres avec une fiabilité comprise entre 89 et 98%. 

Des études ultérieures seront nécessaires 

Ce test, une fois vérifié et confirmé, ouvre la possibilité d'un diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer avant le stade de la démence, explique Oskar Hansson, coauteur de l’étude, ce qui est très important pour les essais cliniques évaluant de nouvelles thérapies susceptibles d'arrêter ou de ralentir le processus de la maladie.” D’autres essais seront nécessaires pour optimiser le test de dépistage, mais l'équipe de recherche est optimiste. “Bien qu'il reste du travail à faire, je prévois que leur impact à la fois dans la recherche et dans le cadre clinique deviendra évident dans les deux prochaines années", conclut Eric Reiman, directeur de la recherche.

Un nombre de malades en hausse

Aujourd’hui, 900 000 personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer en France. D’après la Fondation Alzheimer, plus de deux millions pourraient en être atteintes d’ici 2030. Aucun traitement ne permet de guérir de la maladie, mais certains médicaments peuvent aider à ralentir son évolution. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité