• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

santé en vacances

Comment éviter les coups de soleil

Après deux mois de confinement, la tentation est grande de se prélasser au soleil tout l'été. Une idée séduisante mais dangereuse pour le dermatologue Christophe Bedane. Ce professeur d'université a accepté de prodiguer quelques conseils pour éviter de revenir rouge de la plage.

Comment éviter les coups de soleil Kosmos111/iStock

  • Publié le 31.07.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Évitez de vous exposer entre 12h et 16h, limiter au maximum votre ensoleillement à 2h. Si vous avez une peau sensible diminuez encore plus votre temps d'exposition.
  • Ne vous exposez pas plus de 2h par jour, si vous avez une peau sensible réduisez ce temps. Évitez de sortir entre 12h et 16h.
  • Portez une attention particulière aux enfants. De manière générale : protégez-vous en vous habillant ou en vous appliquant de la crème solaire.

Gare aux coups de soleil. Si les tentations sont grandes cet été pour s'exposer au maximum, le professeur en dermatologie Christophe Bedane, et membre de la Société française de dermatologie, rappelle les dangers de ce flirt avec les UV. Il accepte de donner quelques conseils pour éviter de se brûler la peau.

Est-ce si grave que ça de prendre un coup de soleil ?

Ça l'est en particulier pour les enfants. Il ne faut pas les exposer directement au soleil avant 2 ans. Ils ont la peau extrêmement fragile et les ultraviolets (UV) peuvent avoir un effet délétère sur leur système immunitaire. Je déconseille d'emmener un enfant de cet âge à la plage à moins qu'il ne porte des vêtements couvrants et un chapeau. Une protection solaire — vêtement ou crème — doit également être imposée aux enfants plus grands qui n'ont pas conscience du risque. Or, on paye à l'âge adulte les erreurs de l'enfance.

Depuis 40 ans, le taux de cancer cutané augmente et double tous les 10 ans. Cette situation semble se stabiliser depuis les années 2000 grâce à la sensibilisation du public. Néanmoins, on considère qu'une large majorité de la population développera — notamment avec le phénomène du prolongement de durée de vie — un cancer cutané après 70 ans. Un cancer qui peut parfois emporter les seniors. De manière générale, les coups de soleil augmentent le risque de développer cette tumeur y compris une fois adulte.

Comment ne pas se brûler tout en bronzant ?

Il faut s'exposer de manière progressive. Pour cela, il faut déjà avoir conscience de son phototype, soit de sa capacité à bronzer. En résumé : plus on a la peau clair, plus il faut être prudent. Si vous êtes de type 3 (peau clair, yeux et cheveux foncés, NDLR), vous pouvez vous exposer le premier jour environ 30 minutes, ce qui est déjà beaucoup. Puis vous allongez petit à petit le temps d'exposition tout en utilisant des produits adaptés comme de la crème solaire indice 30-40 plusieurs fois dans la journée.

De manière générale, si la farniente est bonne pour le moral, elle ne l'est pas pour la peau. Comme les UV ont un effet délétère sur le derme et accélèrent son vieillissement, passer une journée entière à la plage me semble être une mauvaise idée. L'exposition solaire devrait être modérée, ne pas dépasser 2h par jour et exclut entre 12h et 16h. Il ne faut pas oublier qu'un coup de soleil est une alerte pour signifier que la peau cuit. Si l'on veut sortir à ces heures-là : portez des vêtements, des lunettes et un chapeau, ainsi qu'une crème solaire adaptée. On peut se faire plaisir tout en restant prudent. Ensuite, il est vrai qu'il existe une grande inégalité : certaines personnes s'exposent souvent sans développer de cancer cutané tandis que d'autres y vont moins souvent et en font. Il y a une part de génétique là-dedans.

Quels sont les bons gestes ?

Vous pouvez consulter l'index UV de Météo-France. Gardez en tête qu'à 7 ou 8, vous pouvez prendre un coup de soleil en 20-25 minutes. Privilégiez les sorties le matin ou en fin d'après-midi, à ces moments-là les UV sont moins toxiques. Portez des vêtements, chapeau et lunettes de soleil.

En cas de léger coup de soleil, appliquez de la crème hydratante. Si la douleur est plus intense, demandez conseil au pharmacien, il devrait vous donner un antalgique et éventuellement une crème dermocorticoïde. Si le coup de soleil s'approche d'une brûlure au 2e degré (présence de cloques,NDLr) ou couvre entre 30 à 40 % de la peau, il faut certainement voir un médecin pour qu'il vous apporte un soin spécifique.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité