• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus a augmenté de 66% en trois semaines

Plus de 1 000 nouveaux cas ont été recensés en France, indiquant une nette augmentation de la prévalence du virus.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus a augmenté de 66% en trois semaines Zetat/iStock

  • Publié le 27.07.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 1000 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 24h
  • Le nombre de cas a en effet augmenté de 26% par rapport à la semaine dernière, soit une hausse de 66% sur 3 semaines
  • "4 régions (Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent 71% des patients hospitalisés en réanimation"

La situation épidémiologique est marquée par une hausse du nombre de cas avec plus de 1 000 nouveaux diagnostics en 24 heures, a annoncé la Direction générale de la Santé (DGS) dans son bulletin du 23 juillet. Le nombre de cas a en effet augmenté de 26% par rapport à la semaine dernière (contre +18% et +11% les 2 semaines précédentes), soit une hausse de 66% sur 3 semaines.

Un relâchement des gestes barrière

Compte tenu du délai d’incubation, de la contagiosité avant la phase symptomatique et chez un porteur sans symptômes, du délai entre les premiers symptômes et le déclenchement des réflexes du test de l’information des contacts et de l’isolement, des chaînes de transmission, parfois importantes, se forment, précise le ministère de la Santé. Des regroupements ou clusters sont alors détectés. Cette tendance de fond indique que nos habitudes récentes favorisent la circulation du virus depuis déjà plusieurs semaines”.

Un relâchement des gestes barrière a en effet été constaté par Santé publique France et l'Assurance maladie, surtout en cette période estivale, durant laquelle la proximité ne semble plus de mise. Pourtant, insiste la DGS, “au cours de l’été et pendant les vacances, il peut sembler artificiel de se saluer en gardant ses distances, de discuter de loin, de se laver régulièrement les mains et de porter un masque grand public dans les espaces clos, mais cet effort individuel et collectif est crucial pour empêcher le virus d’empiéter sur notre liberté et l’épidémie de rebondir”.

570 foyers épidémiques en France

Le virus circule toujours en France, comme en atteste le nombre de “clusters” (570 cas groupés en incluant ceux détectés en Ehpad depuis le 9 mai ; 10 nouveaux depuis mercredi 22 juillet, mais 361 clôturés). Selon les données du ministère de la Santé, “SOS médecins a réalisé 336 interventions pour suspicion de Covid-19, soit 4,2 % de l’activité totale”. Les services d’urgence ont recensé 240 passages pour ce même motif, soit 0,7 % de l’activité totale.

Précisément, 5 957 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection, dont 436 malades sont atteints d’une forme sévère et placés en réanimation. “Quatre régions (Île-de-France, Grand-Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent 71% des patients hospitalisés en réanimation”Au moindre symptôme, il est donc toujours fortement recommandé "de se faire dépister par test virologique, en s’isolant avant même d’avoir un rendez-vous puis dans l’attente du résultat". 

Il existe plusieurs solutions pour se faire dépister. Où et comment y accéder ? A quel coût ? >>> cliquez ici pour tout savoir

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité