• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vacances

Allergies : les dangers des vacances pour les enfants

Tatouage éphémère à base d'henné noir, température glaciale de l'eau ou colonie de vacances, voici quelques éléments auxquels les enfants allergiques doivent prêter attention pour passer de bonnes vacances.

Allergies : les dangers des vacances pour les enfants Sasha_Suzi/iStock

  • Publié le 26.07.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Prévoyez un maximum de choses pour éviter les crises : présence de pollens, climatisation, aliments, activité sportive, baignade etc.
  • Empêchez vos enfants de faire des tatouages éphémères à l'henné noir.
  • Informez votre enfant sur sa pathologie sans le rendre anxieux. Il grandir plus sereinement et en sûreté.

Quel enfant n'aime pas les vacances ? Ceux atteints d'allergies ou d'asthme ne font pas exception alors que de nombreux dangers les guettent. Pour que les vacances ne tournent pas au cauchemar, la docteure Sophie Silcret-Grieu a émis différentes recommandations lors d'un webinaire début juillet organisé par l'association Asthme et allergies. Prévoyance, c'est le maître-mot de son message aux parents. Beaucoup de facteurs comme l'air climatisé, les pollens du climat local, la composition de nouveaux plats, le stress ou la pollution peuvent provoquer une crise. Alors, la médecin les enjoints à poser un maximum de question en avance sur les conditions de transport, d'accueil ou d'hébergement. Si nécessaire, ils peuvent échanger avec le médecin pour trouver des solutions.

En ce qui concerne le séjour d'enfants en colonie de vacances, elle rappelle qu'il faut échanger avec les organisateurs mais aussi les enfants. “Choisissez le bon thème et le bon lieu, vous vous doutez bien qu’il ne faut pas choisir la formule équitation si votre enfant est allergique aux animaux, rappelle-t-elle. Comme à l'école, il faut que les organisateurs sachent gérer son traitement de fond. Plus votre enfant sera informé sur sa maladie et de comment la gérer, plus il sera en sécurité. Il faut ensuite trouver une bonne mesure entre la responsabilité et l’insouciance normale des enfants.”

Danger du tatouage éphémère

L'allergologue a notamment rappelé le danger que céder aux tatouages éphémères noirs à base d’henné. “Tous les ans, bien qu’on essaie d’informer, ça continue ! s'exaspère-t-elle. On voit en bordure des plages des propositions de tatouages qu’on nous dit être au henné. En faite c’est pas du tout du henné, c’est un colorant identique à celui des teintures pour les cheveux mais à une concentration absolument énorme et non tolérée normalement. Elle provoque des allergies de contact très sévère qui provoque ensuite de l’eczéma et interdit à vie l’usage de teinture pour les cheveux. Ne le faites pas et surtout expliquez-le à vos enfants.”

Une mise en garde qui fait échos aux recommandations de l'Agence nationale de sûreté du médicament : “Dermatologues et allergologues signalent à l’Agence des cas d'eczéma de contact (eczéma allergique) survenus dans un délai de quelques jours à quelques semaines après la réalisation de tatouages éphémères pratiqués avec du henné contenant de la paraphénylènediamine (PPD), écrit-elle. Les cas d'eczéma rencontrés peuvent entraîner des réactions violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation. Ils peuvent être limités à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps. Ces réactions peuvent également conduire à une polysensibilisation, notamment à des caoutchoucs, des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires.”

Attention aux activités sportives

Les activités physiques sont fortement recommandées pour l'ensemble de la population et les personnes allergiques et asthmatiques n'échappent pas à la règle. Si elles doivent privilégier les sports par intermittence par rapport à ceux d'endurance, ils peuvent tout pratiquer sauf la plongée sous-marine. Si l'enfant souffre d'allergie alimentaire au blé ou aux crustacés le sport peut provoquer dans certains cas une crise. Il faut de toute manière en informer le médecin.

Concernant la baignade elles peuvent parfois aussi provoquer des crises. "Les allergiques sont prédisposés à la peau sèche et à un peu d’eczéma, alors quand ils se baignent l'eau peut parfois être un facteur déclenchant, rappelle-t-elle. Il faut penser à s'induire d'une crème barrière avant de se baigner et d'une crème hydratante après.”

Publicité
















Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité