• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Vraies et fausses idées sur les allergies en été

Prendre l'avion provoque-t-il des crises d'asthme ? Est-il possible d'être allergique aux piqûres de moustiques ou au soleil ? La docteure Sophie Silcret-Grieu, médecin allergologue, vous éclaire.

Vraies et fausses idées sur les allergies en été Antonio Guillem / istock

  • Publié le 18.07.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Contrairement aux abeilles et aux guêpes, les moustiques, les tiques, les aoutats et les méduses ne provoquent pas d'allergie.
  • L'allergie à l'iode n'existe pas.
  • La climatisation est un facteur irritant pour les poumons pouvant déclencher une crise d'asthme.

Avec l'été vient le temps des vacances et un changement de rythme de vie et de cadre qui parfois provoque des boutons ou irritations de la peau ou des bronches. Dans un webinaire pour l'association Asthme et allergies, la docteure Sophie Silcret-Grieu a présenté les principales idées reçues sur les allergies en été.

“Je suis allergique aux piqûres de moustique” : faux

Non, il n'y a pas d'allergie grave due aux piqûres de moustique”, explique clairement le médecin. Malgré des campagnes d'information, la professionnelle de santé reconnaît recevoir encore des patients qui consultent pour ce motif. “Même si ça gonfle beaucoup, cela ne veut pas dire qu'il y a un choc dû à ces piqûres, assure-t-elle. Même si les piqûres sont nombreuses, elles n'entraînent pas un risque vital.” Pour limiter les démangeaisons, la docteure recommande d'appliquer de la crème contenant “un peu” de cortisone ou des médicaments antihistaminiques. Il est possible de demander conseil à un pharmacien.

La médecin met en garde cependant contre les autres piqûres d'insecte comme les abeilles ou les guêpes : “Quand on réagit fortement aux piqûres de moustique, ça ne prédispose pas à être allergique aux piqûres de guêpe ou d’abeille. Si l'on est vraiment allergique aux piqûres d’abeille ou de guêpe — avec une réaction générale — cela relève d’une trousse d’urgence avec souvent un stylo d’adrénaline, mais normalement, les gens qui ont ce type d’allergie sont informés.”

“Je suis allergique au soleil” : peut-être

Effectivement cela existe ! C’est une allergie qui se déclenche sur la peau à l’endroit exposé c’est un classique de l'été qui relève d’un traitement local”, affirme-t-elle.

“Je suis allergique à la climatisation” : pas exactement

Ce n'est pas tant la technique de refroidissement qui provoque de l'asthme que sa conséquence. “L'air froid et sec peut être irritant pour l'intérieur des bronches et peut par conséquent provoquer des crises d'asthme” déclare la docteure Sophie Silcret-Grieu. Cette particularité interdit aux asthmatiques la pratique de la plongée sous-marine avec bouteille ou les randonnées en très haute montagne pour les mêmes raisons.

“Je suis allergique aux aoutats/méduses/tiques” : non

C'est ce que l'on appelle les fausses allergies de l'été, énonce l'allergologue. Les aoutats sont de petites araignées de la famille des acariens qui sont là au mois d'août. Ils s'incrustent sous la peau et provoquent de terribles démangeaisons mais ce n'est pas une allergie.” De même, la méduse possède des petits piques urticants. Démangeaison n'est pas allergie. La médecin rappelle que l'allergie est un dérèglement du système immunitaire qui “fonctionne trop fort” contre des systèmes inoffensifs et naturels. L'allergie se met progressivement en place à mesure que la personne est en contact avec une substance allergène. Ainsi ce n'est pas le contact de la tique qui provoque un emballement du système immunitaire mais c'est bien sa morsure qui provoque des irritations.

“Je réagis à un produit de contraste iodé alors je ne peux pas aller au bord de mer ou manger de fruits de mer” : erreur

La médecin le répète : l'allergie à l'iode n'existe pas. “L'iode est un sel, on ne peut pas être allergique au sel, assure-t-elle. Si on réagit à un contraste iodé - produit utilisé pour les injections au scanner -, l'allergie est réelle mais pas due à l'iode mais à une autre molécule.” Cette allergie n'interdit absolument pas de se promener en bord de mer ou de manger ses produits.

Publicité
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité