• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles du sommeil

Les personnes optimistes dorment mieux que les autres

Les personnes optimistes auraient un risque 70% moins élevé de souffrir de troubles du sommeil, probablement parce que l'optimisme “agit sur les symptômes de l'insomnie grâce à une combinaison de voies psychologiques, comportementales et biologiques”, selon les chercheurs.

Les personnes optimistes dorment mieux que les autres Ljupco/iStock

  • Publié le 17.07.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une personne sur 3 souffre de troubles du sommeil et 45% des 25-45 ans considèrent qu'ils dorment moins que ce dont ils ont besoin
  • Le risque de souffrir de troubles de sommeil et/ou d'insomnie serait 70% moins élevé chez les personnes optimistes

En France, une personne sur trois souffre de troubles du sommeil. Selon l'Inserm, 45% des 25-45 ans affirme qu'ils dorment moins que ce dont ils ont besoin et 13% de cette même tranche d'âge considère que dormir est une perte de temps. Et si la qualité de notre sommeil dépendait de notre état d'esprit ? C'est ce qu'avancent des chercheurs de l’université de Vienne (Autriche) dont l'étude a été publiée dans le Journal of Sleep ResearchSelon eux, les personnes optimistes auraient une meilleure qualité de sommeil. 

70% moins de troubles du sommeil

En analysant les données recueillies lors d'un sondage en ligne mené en 2017 auprès de 1 004 personnes, les chercheurs ont observé que le risque de souffrir de troubles de sommeil et/ou d'insomnie était 70% moins élevés chez les personnes optimistes. Une tendance due surement à l'hygiène de vie des personnes positives : “D'autres études ont montré que les optimistes font plus d'exercice, fument moins et ont une alimentation plus saine. En plus de cela, ils ont de meilleures stratégies pour faire face aux problèmes et ressentent moins de stress dans les situations difficiles. Tous ces facteurs pourraient contribuer à une meilleure qualité de sommeil”, a commenté Jakob Weitzer, co-auteur de l'étude.

Parmi les personnes susceptibles de se montrer moins optimistes, figuraient principalement des personnes au chômage, dans l'incapacité de travailler, ayant déjà vécu un épisode dépressif et/ou fumant beaucoup. Les chercheurs ne sont pas encore en mesure d'expliquer précisément pourquoi l'optimisme favorise la qualité du sommeil, mais estiment que cet état d'esprit “agit probablement sur les symptômes de l'insomnie grâce à une combinaison de voies psychologiques, comportementales et biologiques”.

“Best Possible Self”

De fait, ils conseillent de cultiver cette philosophie au quotidien et recommandent la méthode du Best Possible Self (le meilleur moi possible), qui “consiste à essayer d'imaginer un idéal et d'écrire à quoi pourrait ressembler la meilleure vie possible à l'avenir”. Pratiquer ce travail d'affirmations positives pendant plusieurs semaines favoriserait l'état d'esprit positif. 

A cela, nous pouvons ajouter qu'une alimentation saine et la pratique d'une activité physique régulière renforcent le sentiment de bien-être. S'initier au yoga, à la méditation ou s'octroyer un peu de temps libre pour pratiquer des activités que l'on aime peut également contribuer à cultiver l'optimisme. L'hygiène de vie est gage de bonheur. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité