• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Le jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids

Selon une nouvelle étude, s’autoriser à manger durant un laps de temps de 4 à 6 heures peut être efficace si l’on souhaite perdre du poids et ce, sans pour autant restreindre les calories.

Le jeûne intermittent est efficace pour perdre du poids nambitomo/iStock

  • Publié le 19.07.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le jeûne intermittent durant 10 semaines a permis aux participants de l'étude de perdre jusqu'à 3% de leur masse corporelle.
  • Le jeûne a aussi permis une réduction du stress oxydatif et de la résistance à l'insuline.

Consistant à une restriction calorique complète durant une période définie, le jeûne est un moyen efficace de “détoxifier” l’organisme. Plusieurs études ont montré ses bénéfices sur la santé : non seulement il permet à l’organisme d’éliminer les toxines et les mauvaises graisses, mais il favoriserait aussi la prévention de certaines maladies comme le diabète, tout en protégeant le foie.

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Cell Metabolism, des chercheurs de l’université de l’Illinois à Chicago (Etats-Unis), se sont intéressés aux vertus du jeûne intermittent, qui alterne des périodes de restrictions et des périodes d’alimentation normale, sur la perte de poids.

Deux modes de jeûne intermittent ont été comparés : un régime alimentaire limité dans le temps de 4 heures et un autre de 6 heures. “C'est le premier essai clinique sur l'homme qui compare les effets de deux formes populaires d'alimentation limitée dans le temps sur le poids corporel et les facteurs de risque cardiométabolique”, explique la professeure en nutrition et co-autrice de l’étude, Krista Varady.

Une perte de 3% de leur masse corporelle

Dans le cadre de l’étude, les participants au régime alimentaire limité dans le temps de 4 heures ont été invités à manger uniquement entre 13 et 17 heures. Ceux suivant le jeûne intermittent de 6 heures pouvaient manger uniquement entre 13 et 19 heures.

Dans un groupe comme dans l’autre, les participants étaient autorisés à manger ce qu’ils désiraient et ne devaient boire que de l’eau ou des boissons sans calorie. Les participants d’un groupe témoin devaient quant à eux maintenir leur poids et ne pas modifier leur régime alimentaire ou leur niveau d'activité physique.

Durant les 10 semaines de l’expérience, les volontaires ont été suivis sur leur poids. Les chercheurs ont mesuré leur insulinorésistance, leur stress oxydatif, leur pression artérielle, leurs taux de cholestérol LDL et HDL, de triglycérides et de marqueurs inflammatoires.

Les résultats ont montré que dans les deux groupes de volontaires pratiquant le jeûne intermittent, les participants ont réduit leur apport calorique d’environ 550 calories chaque jour et ont perdu environ 3% de leur masse corporelle. Les chercheurs ont également constaté que la résistance à l'insuline et les niveaux de stress oxydatif étaient réduits chez les participants des groupes d'étude par rapport au groupe de contrôle. Ils n’ont en revanche remarqué aucun effet sur la pression sanguine, le cholestérol LDL, le cholestérol HDL ou les triglycérides.

Il n'y avait pas non plus de différence significative en termes de perte de poids ou de facteurs de risque cardiométabolique entre les deux groupes ayant pratiqué le jeûne intermittent.

Les résultats de cette étude sont prometteurs et renforcent ce que nous avons vu dans d'autres études : les régimes à jeun sont une option viable pour les personnes qui veulent perdre du poids, en particulier pour celles qui ne veulent pas compter les calories ou qui trouvent les autres régimes fatigants, affirme la professeure Varady. Il est également révélateur qu'il n'y ait pas eu de bénéfice supplémentaire en termes de perte de poids pour les personnes qui ont suivi un jeûne plus long. Tant que nous n'aurons pas d'autres études qui comparent directement les deux régimes ou qui cherchent à étudier le moment optimal pour le jeûne, ces résultats suggèrent que le jeûne de 6 heures pourrait être logique pour la plupart des personnes qui veulent suivre un régime de jeûne quotidien.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité