• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Travail

Bientôt un allégement du protocole sanitaire dans les entreprises

Quelques média ont eu accès au nouveau protocole sanitaire des entreprises, annoncé mi-juin par le ministère du Travail et qui devrait bientôt entrer en vigueur. Selon différentes sources, il devrait considérablement faciliter la reprise du travail sur site. Explications.

Bientôt un allégement du protocole sanitaire dans les entreprises nito100/iStock

  • Publié le 23.06.2020 à 13h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Relancer l'économie, quitte à assouplir drastiquement les règles de précaution au travail. C'est le choix qui semble être retenu par le gouvernement. Le ministère du travail s'apprête à dévoiler cette semaine le nouveau protocole sanitaire au sein des entreprises. Dans les grandes lignes, même si "la vigilance reste de mise" les hauts-fonctionnaires prennent acte d'une "situation sanitaire en voie d'amélioration significative". Ces nouveaux dispositifs devront ravir les syndicats patronaux tant il permet le retour "du monde ante-Covid".

Selon l'AFP, le télétravail ne devrait plus être la norme. Cette décision devrait accélérer le processus de retour vers le travail en présentiel déjà amorcé ces dernières semaines. Or face à ce probable retour massif dans les bureaux, le protocole prévoit également un allégement des distanciations sociales. Exit la règle des 4m² par employés, la règle retenue, comme pour les écoles, est celle du 1m de distance entre travailleurs. "Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d'un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d'au moins un mètre par rapport à toute autre personne", rapportent les Echos. Le texte précise que l'employeur "peut" toutefois conserver le principe d'une "jauge", et "peut" la fixer à quatre mètres carrés par salarié, mais cela "à titre indicatif". Le maintien de l'actuelle norme est laissé à l'appréciation des chefs d'entreprises. Quant au masque, il demeure obligatoire "lorsque la distance d'un mètre entre les personnes n'est pas effective ou est susceptible de ne plus l'être".

Cependant, seuls les "travailleurs à risque de forme grave de Covid-19", ou de ceux qui vivent au domicile d'une personne dans ce cas pourront continuer à bénéficier du télétravail, sur appréciation de la hiérarchie. Pour ces salariés, "le télétravail doit être favorisé par les employeurs, sur demande des intéressés", précise le texte. Une façon de satisfaire le Medef et la CPME, syndicats patronaux. Pour l'heure, les syndicats des salariés ne se sont pas encore exprimés sur ce nouveau protocole. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité