• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Déconfinement

Entre les fermetures et l'attente du protocole sanitaire, l'été reste incertain pour les colonies de vacances

Devant la difficulté de faire appliquer les gestes barrières, certaines colonies de vacances ont décidé de rester fermées cet été, à l'instar de l’ADAV, dans les Hauts-de-France. En parallèle, le gouvernement devrait publier un protocole destiné aux acteurs du secteur "dans les prochains jours".

Entre les fermetures et l'attente du protocole sanitaire, l'été reste incertain pour les colonies de vacances Halfpoint/iStock

  • Publié le 10.06.2020 à 16h50
  • |
  • |
  • |
  • |


À partir du 22 juin, les colonies de vacances de "tous les départements" pourront rouvrir, comme l'a annoncé Édouard Philippe le 28 mai. Une bonne nouvelle survenue malheureusement trop tard pour nombre d'organisateurs. C'est le cas de l’ADAV, à Bergues (Hauts-de-France). Selon France Bleu, l'association découverte aventure vacances a annulé ses séjours, auxquels auraient dû participer 4 500 enfants. En cause : la difficulté de faire appliquer les gestes barrières et la distanciation physique.

Une problématique dont l'exécutif semble avoir conscience. Le 5 juin, sur franceinfo, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a promis la publication d'un protocole sanitaire "très clair, très court" et "plus souple" que celui en vigueur dans les établissements scolaires. Destiné aux "acteurs des colonies de vacances", le texte devrait être présenté incessamment sous peu, puisque Gabriel Attal évoquait une parution "dans les prochains jours" lorsqu'il a été interrogé par nos confrères.

Des "vacances apprenantes", pour mêler rattrapage scolaire et loisirs

A priori, le port du masque ne devrait pas être obligatoire pour les enfants. "J'attends que le protocole soit diffusé, puisque les autorités sanitaires doivent le valider définitivement, précisait le secrétaire d'État le 5 juin. Le protocole va nous permettre de préparer la rentrée, en montrant qu'avec ces nouvelles conditions, il sera possible de ne pas prendre de risque". Un sujet duquel s'est déjà emparé le Conseil scientifique, qui travaille à la simplification du document de 63 pages actuellement en vigueur dans les établissements scolaires.

En parallèle de l'élaboration du protocole destiné aux acteurs des colonies de vacances, le gouvernement a annoncé la mise en place de "vacances apprenantes". Objectif : "que tous les enfants puissent partir et s’amuser tout en rattrapant une partie de ce qui n’a pas pu être fait pendant l’année scolaire", précise Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, dans une interview accordée à Ouest-France. 200 millions d'euros sont prévus à cet effet. Ces courts séjours en France seront répartis en quatre opérations : "les écoles ouvertes, les écoles ouvertes buissonnières, les colonies de vacances apprenantes et les accueils de loisirs apprenants". Au total, 1 million d'enfants et adolescents devraient en bénéficier.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité