• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Tech'Air

Respirateurs et autotests : quand les handicapés se mettent au service de la crise sanitaire

Les 130 salariés en situation de handicap de Tech'Air, une structure de VYV3 Ile de France, se sont mobilisés pour produire, en pleine crise de la Covid-19, des capteurs de respirateurs utilisés dans les services de réanimation. Depuis le déconfinement, c'est à la production d'auto-tests sérologiques que se consacrent aussi ces deux établissements.

Respirateurs et autotests : quand les handicapés se mettent au service de la crise sanitaire Industryview/iStock

  • Publié le 28.05.2020 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


"Il y a pas mal de fatigue, mais quelle fierté dans leur regard !". C'est par ces mots qu'Henri-Aurélien Chopinaud, directeur de l'entreprise Tech'Air à Villers-le-Bel, rend hommage au travail de ses équipes, totalement impliquées dans le coup de collier rendu nécessaire par le crise de la Covid-19. Pour répondre à une demande qui explosait en raison de l'afflux de patients dans les services de réanimation des hôpitaux, les deux établissements de Tech'Air, un établissement d'aide par le travail et une entreprise adaptée, sont parvenus, dès le début de la crise, à multiplier par dix la production de capteurs de respirateurs artificiels pour leur client Air Liquide. Et cela avec une quarantaine de salariés volontaires, tous en situation de handicap.

Et ce pari gagné, ces équipes, cette fois revenues presque au complet -130 salariés- après le début du déconfinement sont en train d'en réussir un nouveau avec l'assemblage et le conditionnement de kits de tests sérologiques pour la Covid-19 vendus en pharmacie. La présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, dont les services ont passé commande de 150 000 de ces autotests, est d'ailleurs venue en personne assister à la sortie des premiers lots.

Un pari inattendu et généreux

Deux belles performances pour cette structure qui appartient à VYV3 Ile de France et dont l'histoire repose sur un pari inattendu et généreux, faire en sorte que ce soit des personnes en situation de handicap qui apportent du soutien aux autres. "A la reprise de ces structures, il y a six ans, nous avons réfléchi à un projet autour de la notion du 'care' et nous avons rapidement identifié le créneau du matériel et des dispositifs médicaux", explique Henri-Aurélien Chopinaud.

Résultat, de gros investissements ont été lancés pour aménager 4 salles "blanches" et 6 salles "hors poussière" qui font de Tech'Air le premier pôle à atmosphère adaptée employant des handicapés en France. "Nous faisons la démonstration que ces salariés sont capables de fournir un travail de très haute qualité puisque nos produits répondent aux normes les plus contraignantes", poursuit le directeur. C'est ainsi que les deux établissements se sont lancés dans la production de cathéters et de pansements pour grands brûlés, répondant aux besoins de clients qui avaient fait le choix de la relocalisation de leur production nécessitant des salles blanches pour assurer la garantie de dispositifs stérilisés.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité