• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Déconfinement

Habitudes alimentaires et culinaires : ce qu’il restera du confinement

Si les habitudes de restauration des Français ont évolué avec le confinement, ces changements s'inscriront-ils dans la durée ? Visiblement, oui : 20% de la population projettent d'en maintenir un certain nombre, comme le fait de préparer des repas maison. C'est ce que révèle un sondage réalisé par Datalicious, l'observatoire des nouveaux modes de restauration de Just Eat.

Habitudes alimentaires et culinaires : ce qu’il restera du confinement Sinenkiy/iStock

  • Publié le 11.05.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Travail, vie sociale, loisirs, sport… La crise sanitaire que nous traversons a bouleversé toutes les habitudes de l'ensemble du pays. Avec le confinement, en vigueur du 17 mars au 11 mai, les Français ont observé des changements dans leurs modes de vie, mais, surtout, de consommation. Comme le montre Datalicious, l'observatoire des nouveaux modes de restauration de Just Eat, le rapport à la nourriture de chacun a été bouleversé au cours de ces derniers mois. 

Le sondage mené du 22 au 24 avril 2020 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus, indique notamment que 20% des Français confinés mangeaient davantage ensemble dans la cuisine. De même, ils étaient 17% de plus qu'avant le confinement à manger en regardant le journal télévisé, 13% à manger en regardant une série, ainsi qu'à manger sur le canapé, et, enfin, 12% des sondés dinaient davantage devant leur webcam qu'auparavant. 

79% des Français confinés se restaurent à des horaires réguliers

Autre changement observé : les repas ont pris une place importante dans le quotidien des Français. Ainsi, près d'un tiers d'entre eux déclaraient prendre des repas entièrement faits maison, et ce, bien plus qu'avant. De même, confinés, 36% des sondés cuisinaient davantage de gâteaux, desserts ou goûters gourmands, 26% regardaient des recettes ou des tutos vidéos à la télévision ou en ligne, 18% prenaient des repas traditionnels de famille, et 16% prenaient un apéritif dinatoire en fin de journée.

Pendant le confinement, les sondés ont redécouvert les bienfaits de la nourriture. Ils sont près d'un tiers à déclarer qu'elle les a apaisés. Devant les incertitudes liées au contexte actuel, 79% des Français confinés ont pris des habitudes rassurantes, comme se restaurer à des horaires réguliers. 

34% des Français privilégient une alimentation saine et équilibrée

Aussi, avec le confinement, un cinquième des sondés ont mangé Français pour soutenir les agriculteurs, ainsi que les petits commerçants de proximité. De même, ils étaient 34% à se prononcer en faveur d'une alimentation saine et équilibrée pour faire face à la crise sanitaire. Enfin, 20% des Français ont opté pour des repas variés, afin d'éviter la monotonie du confinement. 

15% des sondés comptent continuer à préparer des gâteaux

Selon Datalicious, les nouveaux modes de restauration mis en place depuis le mois de mars devraient perdurer post confinement. En effet, un cinquième des Français projettent de maintenir un certain nombre des habitudes qu'ils ont prises, comme le fait de préparer des repas maison. De même, 15% des sondés comptent continuer à préparer des gâteaux, desserts ou goûters gourmands, 11% à regarder des recettes ou des tutos vidéos à la télévision ou en ligne, 15% à prendre des repas traditionnels de famille, et 9% à prendre un apéritif dinatoire en fin de journée. 

Néanmoins, un tiers des Français ont indiqué qu'ils grignoteront moins que pendant le confinement. Également dans une volonté de se reprendre en main, 17% des sondés comptent arrêter de préparer des gâteaux et pâtisseries, tandis qu'ils sont 15% à souhaiter mettre un terme aux apéritifs dinatoires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité