• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Diagnostic

Intelligence artificielle : un algorithme capable de diagnostiquer 134 maladies cutanées

Des chercheurs ont créé un algorithme capable de diagnostiquer 134 maladies cutanées. Un outil qu'ils espèrent mettre un jour à disposition du grand public pour augmenter la prise en charge précoce de certaines lésions cancéreuses. 

Intelligence artificielle : un algorithme capable de diagnostiquer 134 maladies cutanées Sarinyapinngam/iStock

  • Publié le 05.04.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Vitiligo, dermatite, psoriasis, eczéma, mélanome, zona, herpès, acné… Dans son Livre blanc publié en septembre 2018, la Société française de dermatologie estime que 16 millions de personnes (33% de femmes et 28% d'hommes) souffrent d'une maladie de peau en France. On diagnostique près de 80 000 cancers de la peau chaque année, dont environ 70% sont des carcinomes (la forme la moins grave).

L'Intelligence artificielle au service de la dermatologie 

Ces maladies de peau sont courantes mais il est souvent difficile d'obtenir un rendez-vous chez un dermatologue rapidement, ou de distinguer les maladies malignes de celles qui sont bénignes. C'est pourquoi des chercheurs coréens ont travaillé sur une Intelligence artificielle (IA) capable de classer avec précision les troubles cutanés, prédire la malignité et suggérer des options de traitement. Leurs travaux ont été publiés dans le Journal of Investigative Dermatology.

"Récemment, il y a eu des progrès remarquables dans l'utilisation de l'IA en médecine, précise le dr Jung-Im Na du Département de dermatologie de l'université de Séoul (Corée du Sud), principal auteur de l'étude. Pour des problèmes spécifiques, tels que la distinction entre le mélanome et le naevi (grain de beauté imposant, NDLR), l'IA a montré des résultats comparables à ceux des dermatologues humains”. Néanmoins, aucune IA n'était jusque-là capable de différencier les affections malignes des affections bénignes et “de distinguer le cancer de la peau de nombreux autres troubles cutanés comme les affections inflammatoires et infectieuses.”

134 maladies cutanées diagnostiquées par un algorithme

Les chercheurs ont donc mis au point un algorithme à partir de 220 000 images d'Asiatiques et de Caucasiens touchés par 174 maladies cutanées différentes. Le système a été doté de “neurones” capables d'identifier et d'interpréter ces images. Au total, cette technologie serait capable de diagnostiquer 134 maladies de la peau et de proposer un traitement primaire.

Les performances de l'algorithme ont été comparées à celles de 21 dermatologues, 26 étudiants en dermatologie et 23 personnes du grand public. Résultat : ses performances seraient similaires à celles des étudiants en dermatologie mais légèrement inférieures à celles des dermatologues. Qu'importe, car les chercheurs n'espéraient pas remplacer l'humain par la technologie : “Nous nous attendons à ce que l'IA soutienne les humains en tant qu'Intelligence augmentée pour poser des diagnostics plus rapidement et plus précisément”, expliquent-ils.

Cet algorithme, s'il était un jour rendu disponible sur les smartphones comme le souhaitent les chercheurs, pourrait devenir un outil précieux pour le grand public, puisqu'il encouragerait les patients à consulter un professionnel de santé et contribuerait à une prise en charge précoce de certaines lésions cancéreuses autrement négligées. Néanmoins, il faudra encore du travail avant que cette technologie soit aussi précise sur smartphone qu'en clinique… 

Publicité
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité