• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Oméga-3

Les suppléments d’huile de poissons diminuent les risques de maladies cardiaques

Une étude a mis en évidence le lien entre les suppléments alimentaires à l’huile de poisson et un risque plus faible de maladies cardiovasculaires, telles que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Les suppléments d’huile de poissons diminuent les risques de maladies cardiaques JanIngeskogheim/iStock

  • Publié le 10.03.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les compléments alimentaires riches en oméga-3 réduisent le risque de maladie cardiaque
  • Une étude confirme leurs effets positifs mais aucune indication n'existe sur les doses à consommer

Les acides gras oméga-3 contenus dans les suppléments à base d’huile de poisson aident à prévenir les maladies cardiovasculaires et à réduire la mortalité. Ils permettent notamment de diminuer les risques de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. Des chercheurs américains et chinois ont étudié des données de la Biobank en Grande-Bretagne, qui comprend près d’un demi-million de personnes, pour mesurer les effets des huiles de poisson et les évènements cardiovasculaires. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue BMJ.

Un risque de mortalité diminué de 13%

Pour mener l’étude, les chercheurs ont étudié les données de 427 678 hommes et femmes âgés de 40 à 69 ans, entre 2006 et 2010, qui n’ont ni maladies cardiovasculaires ni cancers. Ils ont dû remplir un questionnaire sur l’utilisation des suppléments. Parmi eux, 31% ont déclaré prendre des suppléments réguliers d'huile de poisson au début de l'étude. Les chercheurs ont étudié jusqu’en 2018 l’évolution de l’état de santé de ces personnes.

Les résultats de l’étude ont montré une corrélation entre les suppléments d’huile de poisson et une diminution des maladies cardiovasculaires et des risques de décès. Les personnes qui ont consommé ces suppléments ont présenté un risque de mortalité inférieur de 13%, un risque de mortalité causé par une maladie cardiovasculaire plus faible de 16% et un risque d'événements cardiovasculaires diminué de 7%. Ces associations sont restées favorables après avoir pris en compte d’autres facteurs tels que l'âge, le sexe, les habitudes de vie, l'alimentation, les médicaments et autres suppléments.

Une étude avec ses limites

Les chercheurs affirment que le lien entre les suppléments d’huile de poisson et la diminution des maladies cardiovasculaires s’explique par plusieurs mécanismes. Les acides gras oméga-3 ont montré des effets bénéfiques sur la pression artérielle, le taux de cholestérol et la fréquence cardiaque. Ces bénéfices exerceraient tous un effet protecteur contre le développement d'événements cardiovasculaires. De plus, l’association entre l’huile de poisson et les évènements cardiovasculaires semble être plus forte chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle.

Pourtant, cette étude a ses limites. Les chercheurs précisent que, malgré la taille importante de l’échantillon, il s’agit d’une étude d’observation et donc aucune cause scientifique ne peut être établie. De plus, il y a un manque d’informations sur la dose, la durée et les effets secondaires de l'utilisation d'huile de poisson pour diminuer le risque d’accidents cardiovasculaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité