• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Problèmes cutanés

Comment éviter les cicatrices trop visibles ?

Les cicatrices hypertrophiques sont provoquées par des excès de collagène. Plusieurs méthodes permettent de les prévenir ou de les guérir. 

Comment éviter les cicatrices trop visibles ? Wutwhanfoto/iStock

  • Publié le 10.02.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La cicatrisation est un phénomène naturel, mais les traces qu’elle laisse peuvent créer des complexes. Des chercheurs de l’école de médecine de l’université Shimane au Japon travaillent sur des méthodes pour réduire l’apparence des cicatrices hypertrophiques après une blessure. Ils publient leurs résultats dans la revue Burns & Trauma. 

Une cicatrisation parfois anormale 

Après une blessure ou une brûlure, le processus de cicatrisation se lance naturellement pour que la lésion se referme. D’abord, les cellules de l’épiderme vont assainir la zone puis reconstruire les tissus grâce au collagène et aux vaisseaux sanguins. Dans certains cas, ce processus est perturbé et des cicatrices hypertrophiques peuvent se former. Elles sont la conséquence d’une surproduction de collagène, qui a pour conséquence un volume anormal de la cicatrice. D’après les chercheurs, il est difficile d’estimer la fréquence de ce type de cicatrisation : elle peut concerner jusqu’à 94% des cas post-opératoires. Certains facteurs peuvent augmenter les risques dont l’âge, des prédispositions génétiques ou la taille de la blessure et sa profondeur. 

Plusieurs techniques de guérison 

La pressothérapie est l'une des principales manières de prévenir l’apparition des cicatrices hypertrophiques. Elle repose sur le port de vêtements compressifs jour et nuit. Elle doit être mise en place dans les deux mois qui suivent la blessure ou la chirurgie et dure généralement plusieurs mois. 

Les chercheurs ont étudié l’efficacité de plusieurs autres techniques, dont le laser. D’après eux, il existe des preuves suffisantes de son efficacité lorsqu’il est utilisé tôt : il permettrait d’accélérer le rétrécissement de la cicatrice. Une autre technique consiste à retirer l’excès de peau, en appliquant en parallèle des crèmes. Selon l’équipe de recherche, l’efficacité varie selon le type de cicatrice. Quant au botox, les scientifiques japonais soulignent que s'il semble avoir des effets positifs sur la prévention des cicatrices, il reste des incertitudes sur le dosage nécessaire pour un tel usage. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité