• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Caner hématologique

Cancer : un traitement basé sur CART-cells fait ses preuves à Toulouse

En modifiant génétiquement des lymphocytes T pour créer les fameux CART-cells, des chercheurs sont parvenus à soigner des patients atteints de cancers hématologiques agressifs. 

Cancer : un traitement basé sur CART-cells fait ses preuves à Toulouse Totojang/iStock

  • Publié le 28.01.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs toulousains sont parvenus à gagner le combat contre des cancers très agressifs. Depuis juillet 2019, des scientifiques de l’Institut universitaire du cancer de Toulouse mènent une expérimentation sur un nouveau traitement. Il consiste à modifier génétiquement des cellules immunitaires, puis de les réinjecter aux patients atteints de cancers hématologiques graves. C'est la technique qui repose sur les fameux CART-cells, des super-cellules réarmées pour combattre les cellules tumorales. Sur les 9 personnes qui ont participé à l’expérimentation, 6 sont en rémission. 

Stimuler la réponse immunitaire

Les personnes ayant participé à l’étude étaient atteintes de cancers dits “liquides” : des lymphomes à grandes cellules B et des leucémies aigües lymphoblastiques. Les chercheurs toulousains ont utilisé les lymphocytes T pour les soigner. Ce sont des globules blancs fabriqués par la moelle osseuse et présents dans le sang, la rate et les ganglions lymphatiques. Ils sont impliqués dans la réponse immunitaire des cellules.

Un traitement très cher 

Dans un premier temps, l’équipe de recherche a prélevé des lymphocytes T chez les patients, puis ces échantillons ont été modifiés génétiquement aux États-Unis pour donner des CART-cells, avant d’être réinjectés. Chaque patient est ensuite suivi, car la manipulation peut provoquer des effets secondaires comme la fièvre ou l’hypotension. À 20 minutes, le professeur Pierre Bories, coordinateur pour l’hématologie du réseau Onco-Occitanie-Ouest, explique : La majorité des patients ont présenté des complications, mais nous avons résolu 100% des symptômes”. La transformation génétique a permis de rendre les cellules plus efficaces dans la détection et la destruction des cellules tumorales. À terme, la modification génétique des cellules devrait être réalisée en Europe, ou même à Paris. Cela permettrait de réduire les coûts de ce traitement, qui s’élèvent aujourd'hui à 400 000 euros par patient. 

Étendre la méthode à d'autres cancers 

L'Institut universitaire du cancer de Toulouse espère traiter chaque année 50 patients avec ce nouveau processus thérapeutique, puis l’utiliser pour d’autres cancers et pathologies. Aux États-Unis, où le traitement existe déjà, les études affirment qu’il serait efficace dans 80% des cas. Le taux de rechute à 3 ans ne dépasserait pas 60%. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité