• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

La chronique du Docteur Lemoine

Nous ne sommes pas des marmottes, pour perdre du poids, il faut manger moins !

Cela paraît évident, le premier principe pour perdre du poids est de manger. Facile et on peut le faire intelligemment… C’était hier la journée de la marmotte… un exemple à fuir !

Nous ne sommes pas des marmottes, pour perdre du poids, il faut manger moins ! evgenyatamanenko / iStock

  • Publié le 03.02.2020 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour perdre du poids, il faut d’abord manger moins. Tous ceux qui prétendent le contraire se trompent ; et surtout vous mentent !

La tentation serait d’abord de se mettre à jeûner. C’est logique, mais pas très malin. Le corps est beaucoup plus habitué que vous aux situations de famine. Nous sommes précisément les survivants de celles de la préhistoire, et en quelques centaines de générations, notre cerveau, nos cellules, ont imaginé des scénarios très sophistiqués pour nous permettre de survivre. Ces procédures d’urgence sont imprimées dans notre ADN, ce code-barres intime, plan de construction de chaque corps. La famine, le corps connaît bien… Une situation pas totalement maîtrisée, hélas car nous ne sommes pas aussi performants que la marmotte qui peut hiverner pendant des mois… Nous, notre réaction qui permet à l’homme de passer plusieurs semaines sans manger, est de  « s’auto consommer » ;  et on dévore tout ! Nos réserves de sucre, de graisses certes, mais aussi de muscles, et pas toujours dans le bon ordre. C’est la raison pour laquelle, même en conservant la boisson, les grèves de la faim sont aussi douloureuses et surtout dangereuses. Il faut donc, pour perdre du poids, manger intelligemment...

Autre tentation, dans laquelle les « faiseurs de régimes miracles » se sont engouffrés, celle de ne consommer qu’une catégorie d’aliments, pour tromper le cerveau. Souvent avec succès. Mais l’illusion ne dure que le temps de la privation. Le cerveau fait très vite payer l’addition, dès le retour d’une alimentation normale, qui est toujours la règle car, socialement et diététiquement, il est impossible de consommer la même chose plus de quelques semaines. En réaction, notre corps reconstitue les stocks, au-delà du besoin, pour être prêt au cas où une nouvelle décision stupide serait prise par le propriétaire du corps ! C’est l’explication du phénomène du « yoyo ». On perd un peu… On reprend beaucoup !

Donc pour perdre du poids, il faut manger (un peu) moins et équilibré. Simple non ? Oui mais comment ? Là encore, vous avez besoin de réfléchir un peu. Prenez un cahier, le bloc de votre Smartphone ou de votre ordinateur, et notez le nom des dix aliments ou boissons que vous consommez le plus.

Réfléchissez et identifiez les trois aliments que vous consommez de façon irraisonnable ; trois aliments à supprimer pendant au moins trois mois si vous voulez fondre ! Ces trois aliments sont probablement les facteurs principaux de votre prise de poids ou du grignotage. C’est le début de la lutte contre les mauvaises habitudes alimentaires. Une lutte qui sera longue, car elle est la clef de la persistance de la perte de poids. Il ne s’agit pas d’interdits définitifs mais plutôt d’une prise de conscience utile pour les limiter à long terme. Il s’agit d’une démarche personnelle. Certains ne seront pas d’accord pour se priver de trois plaisirs quotidiens, mais il n’y a pas de prise de poids excessive sans surconsommation d’au moins trois types d’aliments. À chacun de les découvrir, ce qui ne devrait pas être compliqué !

C’est pour vous le moment de choisir…

Docteur Jean-François Lemoine

 Abonnez-vous aux chroniques du Dr Lemoine
@DrLemoine

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité