Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé mentale

Antidépresseurs : une étude déclare ces médicaments "sûrs"

Une vaste étude évaluant l'ensemble des effets des antidépresseurs conclut que ces médicaments sont sûrs. Mais les chercheurs soulignent tout de même qu'une surveillance clinique étroite doit être assurée auprès des patients qui suivent ces traitements.

Antidépresseurs : une étude déclare ces médicaments \ Fizkes/iStock

  • Publié 06.10.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour la première fois dans l'histoire, une vaste étude, certes controversée, a été menée par un groupe de scientifiques qui affirment que les antidépresseurs sont sûrs. Cette étude internationale publiée dans JAMA Psychiatry examine 45 méta-analyses, couvrant plus de 1.000 études, par groupe d'âge comprenant entre 19 ans et plus. Les méta-analyses combinent les résultats d'études indépendantes, améliorant ainsi la puissance ou l'application de la recherche. Il s'agit d'études qui recherchent les différences entre les personnes qui sont exposées au traitement et celles qui ne le sont pas, sans aucune intervention d'un chercheur. Les études portaient sur différents groupes d'âge, les problèmes psychiatriques sous-jacents et les effets néfastes sur la santé.

La première étude à une si grande échelle 

Il y a une forte croissance de l'utilisation des antidépresseurs dans le monde entier. Ces médicaments se classent au quatrième rang parmi les médicaments les plus vendus. On estime que jusqu'à 6% des Français adultes prennent au moins un antidépresseur. Mais l'innocuité des antidépresseurs demeure quelque peu controversée et la peur des maladies sous-jacentes est toujours présente. Certaines études antérieures ont montré de fortes associations entre les antidépresseurs et certains effets indésirables pour la santé.

"À notre connaissance, il s'agit de la première étude à évaluer l'innocuité et les effets indésirables sur la santé associés à l'utilisation d'antidépresseurs à une si grande échelle, en tenant compte de données réelles. Cependant, il est pertinent de mentionner que cette étude n'a pas évalué l'efficacité des médicaments ", dit le Dr Elena Dragioti, surveillante principale, de l'Université de Linköping, Suède.

"Nous avons constaté que tous les effets indésirables sur la santé signalés dans les études observationnelles étaient attribuables aux troubles psychiatriques sous-jacents pour lesquels des antidépresseurs étaient prescrits, plutôt qu'aux antidépresseurs eux-mêmes. La plupart de ces études présentaient également plusieurs biais, y compris un manque de randomisation ", explique le Dr Marco Solmi, psychiatre et chercheur invité à l'Institute of Psychiatry, Psychology and Neuroscience du King's College London.

"'Les effets secondaires doivent être surveillés cliniquement" 

Malgré l'avis favorable, les experts expliquent qu'il est nécessaire de poursuivre la recherche. "Bien que nous ayons démontré que les antidépresseurs sont généralement sans danger, il faut noter que les effets secondaires doivent être surveillés cliniquement pendant le traitement. De plus, nous avons peu de preuves d'essais cliniques randomisés sur les effets indésirables à long terme sur la santé et nous n'avons pas été en mesure d'évaluer plusieurs nouveaux antidépresseurs en raison du peu de données disponibles ", explique le Dr Evangelos Evangelou, auteur principal, épidémiologiste à l'Université Ioannina, en Grèce, et à l'Imperial College à Londres.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/56-Depression-une-maladie-du-cerveau-et-de-la-pensee

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité