Publicité

QUESTION D'ACTU

Congrès de la Société Européenne de Cardiologie

Diabète de type 2 : la chirurgie bariatrique limite les risques de complications et de décès

Les patients atteints de diabète de type 2 et d'obésité et ayant subi une intervention de chirurgie d'amaigrissement ont un risque de complications cardiovasculaires ou de décès inférieur de 40% par rapport à ceux qui n'ont suivi qu'un traitement traditionnel.

Diabète de type 2 : la chirurgie bariatrique limite les risques de complications et de décès Andrei Popov/iStock

  • Publié 02.09.2019 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Des patients qui ont perdu du poids, qui ont un meilleur contrôle de leur diabète et qui utilisent moins de médicaments contre le diabète ou les maladies cardiovasculaires et dont le risque de décès a sérieusement diminué: voilà ce que sont les diabétiques de type 2 qui ont bénéficié de la chirurgie bariatrique.

C'est ce que démontre une étude de la Cleveland Clinic qui vient d'être présentée lors du congrès de la Société Européenne de Cardiologie et qui a été publiée simultanément dans le Journal de l'American Medical Association (JAMA)

Quatre types de chirurgie

Cette étude a porté sur près de 2 300 patients ayant subi une chirurgie bariatrique et 11 500 patients présentant des caractéristiques similaires mais n'ayant reçu que des soins médicaux habituels. Les patients opérés avaient subi quatre types de chirurgie: pontage gastrique, gastrectomie à la gaine, anneau gastrique ajustable ou commutateur duodénal.

Sur une période de 8 ans, les patients qui avaient bénéficié d'une intervention de chirurgie bariatrique avaient 40% moins de risques de décéder ou de connaître une des complications majeures associées à l'obésité et au diabète : accidents coronariens, accidents vasculaires cérébraux (AVC), insuffisance cardiaque, fibrillation auriculaire et maladie rénale.

"Des résultats remarquables"

"Les résultats remarquables que nous avons observés après une chirurgie bariatrique pourraient être liés à la perte de poids substantielle et durable des patients, mais de plus en plus de preuves suggèrent l'existence de modifications métaboliques et hormonales bénéfiques après ces interventions chirurgicales, indépendantes de la perte de poids", précise Ali Aminian, chirurgien bariatrique de la Cleveland Clinic et auteur principal de l'étude.

Les patients opérés présentaient en moyenne une perte de poids supérieure à 15% et une glycémie basse. Les adultes diabétiques ont deux à quatre fois plus de risques de mourir d'une maladie cardiaque que les autres.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité