Publicité

QUESTION D'ACTU

Médicaments

Superbactéries: les nouveaux antibiotiques sous-utilisés par les médecins américains

Les médecins américains seraient moins enclins à prescrire de nouveaux antibiotiques contre les superbactéries alors même qu’ils sont plus efficaces.

Superbactéries: les nouveaux antibiotiques sous-utilisés par les médecins américains Fahroni/istock

  • Publié 26.08.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Seulement un quart des infections aux superbactéries (dits entérobactériacés résistants aux antibiotiques carbapénèmes) serait traité via de nouveaux antibiotiques, plus efficaces et moins intrusifs, selon une étude menée par des chercheurs en infectiologie et en pharmacie de l’université de Pittsburgh et publiée dans la revue Open Forum Infectious Disease. 

Ce lent changement dans les habitudes des praticiens a poussé l’équipe à appeler à un examen des pratiques cliniques et pharmaceutiques dans les hôpitaux américains mais aussi à une meilleure compréhension des facteurs économiques et comportementaux à l’oeuvre. Le but : inverser la tendance avant que les mauvais chiffres de vente mettent fin au développement de ces nouveaux antibiotiques.

"Ces dix dernières années, les spécialistes des maladies infectieuses ont répété qu’ils avaient besoin de nouveaux antibiotiques, que c’était une priorité, et maintenant nous allons passer pour le garçon qui crie au loup, explique Cornelius J. Clancy, auteur principal de l’étude. Nous devons comprendre pourquoi cela prend autant de temps d’adopter ces antibiotiques et comment on peut s’assurer que les meilleurs antibiotiques sont utilisés dans les cas où les patients en ont réellement besoin."

Des "bactéries cauchemardesques"

Les entérobactériacés résistants aux antibiotiques carbapénèmes sont considérés comme une des familles de superbactéries les plus résistantes au monde. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont classé ces bactéries dans la catégorie des pathogènes constituant une menace urgente et les ont surnommées "les bactéries cauchemardesques".

De leur côté, l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Association américaine des maladies infectieuses les ont désignées comme pathogènes prioritaires pour le développement de nouveaux antibiotiques. Au moment de ces déclarations, les antibiotiques les plus utilisés pour les combattre étaient les polymyxines, inefficaces dans 50% des cas et responsables de nombreux effets secondaires sur le fonctionnement des reins. 

Depuis 2015, cinq antibiotiques ont été approuvés par la Food and Drugs Administration des Etats-Unis. Plusieurs études ont montré que trois de ces cinq nouveaux antibiotiques étaient plus efficaces dans la lutte contre les superbactéries et moins toxiques que les polymyxines. 

Des médicaments reconnus comme efficaces mais peu utilisés

Dans leur étude, Clancy et ses collègues ont interrogé des pharmaciens pratiquant dans des hôpitaux américains pour évaluer leur connaissance des nouveaux antibiotiques contre les superbactéries et leur volonté de les utiliser. Résultat : ces nouveaux antibiotiques étaient considérés comme des traitements de première intention dans 90% des réponses pour des infections sanguines, 87% pour des infections pulmonaires, 83% pour des infections abdominales et 56% pour des infections urinaires. 

"Les pharmaciens pratiquant en hôpital sont clairement au courant de l’existence de ces antibiotiques et considèrent qu’ils sont les plus efficaces dans le traitement des infections par superbactéries," conclut Clancy. 

Pourtant, ces nouveaux antibiotiques n’ont été utilisés que dans 23% des cas d’infections par superbactéries entre février 2018 et janvier 2019. 

Les deux entreprises pharmaceutiques qui fabriquent ces antibiotiques nouvelle génération, Allergan et The Medicines Company, cherchent désormais à sortir du domaine antimicrobien à cause de retours sur investissement insuffisants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité