Publicité

QUESTION D'ACTU

Théorie alternative

Alzheimer : une nouvelle explication à l'apparition de la maladie

Jusqu’ici on pensait qu’elle était due à une accumulation de protéines Tau et amyloïdes dans le cerveau. Mais des chercheurs américains avancent une nouvelle piste : l'apparition de la maladie d'Alzheimer pourrait être liée à une obsolescence des lysosomes, qui sont les centrales de recyclage cellulaires.

Alzheimer : une nouvelle explication à l'apparition de la maladie KatarzyBialaswieczy/iStock

  • Publié 25.08.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La maladie d'Alzheimer, la cause la plus fréquente de démence chez les personnes âgées, se caractérise par des plaques et des enchevêtrements dans le cerveau dues à l’accumulation de protéines Tau et bêta-amyloïde. On observe cette accumulation chez tous les malades et elle est identifiée comme la cause de la dégénérescence progressive et de la mort des neurones. Elle serait due à des attaque répétées du cerveau liées à des virus, des bactéries ou certains modes de vie

Fausse route ?

Et si l’on faisait fausse route ? « Des dizaines d’essais cliniques basés sur cette théorie ont échoué », explique Ryan R. Julian, un professeur de chimie qui a dirigé les travaux d’une équipe de scientifiques de l’université de Californie Riverside qui propose dans une étude publiée dans le journal ACS Central Science une autre explication de l’apparition de la maladie.

« L’autre » cause d’Alzheimer serait le lysosome. Explication : le lysosome, un organite dans la cellule, sert de poubelle à celle-ci. Les anciennes protéines et les lipides sont envoyés au lysosome pour être décomposés en leurs éléments constitutifs, qui sont ensuite renvoyés dans la cellule pour y être intégrés dans de nouvelles protéines et lipides. Pour maintenir la fonctionnalité, la synthèse des protéines est équilibrée par la dégradation des protéines.

Le point faible du lysosome

Mais le lysosome a un point faible: si ce qui entre ne se décompose pas en petits morceaux, ces derniers ne peuvent pas non plus quitter le lysosome. La cellule décide que le lysosome ne fonctionne pas et la "stocke", signifiant que la cellule pousse le lysosome sur le côté et procède à la création d'un nouveau. Si le nouveau lysosome échoue également, le processus est répété, ce qui entraîne un stockage du lysosome.

Et Ryan R. Julian rappelle que "le cerveau des personnes atteintes du trouble de stockage lysosomal, une autre maladie bien étudiée, et celui des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sont similaires en termes de stockage lysosomal". CQFD !

La maladie d'Alzheimer survient plus tard dans la vie

Mais on ne peut pas considérer que ces travaux vont rapidement révolutionner la prise en charge des malades d’Alzheimer : "Les symptômes du trouble de stockage lysosomal apparaissent au bout de quelques semaines après la naissance et sont souvent fatals au bout de quelques années. La maladie d'Alzheimer survient beaucoup plus tard dans la vie. Les délais sont donc très différents", précise le professeur Julian.

Son équipe avance une explication : les protéines à vie longue peuvent subir des modifications spontanées pouvant les rendre non digestibles par les lysosomes. "Les protéines à vie longue deviennent plus problématiques en vieillissant et pourraient expliquer le stockage lysosomal observé dans la maladie d'Alzheimer, une maladie liée à l'âge", conclut ainsi le professeur Julian. "Si nous avons raison, cela ouvrirait de nouvelles voies pour le traitement et la prévention de cette maladie."

900 000 patients en France

La maladie d'Alzheimer touche, selon l'Institut National de la Santé et de la recherche médicale (INSERM) 900 000 personnes en France. Elle est observée de manière quasi exclusive chez des personnes âgées. Les patients perdent progressivement leurs facultés cognitives, leur intégrité physique et leur autonomie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité