Publicité

QUESTION D'ACTU

Incendie de Notre-Dame

Intoxication au plomb : quels dangers pour la santé ?

L'incendie de Notre-Dame a laissé derrière lui près de 400 tonnes de plomb, dont une partie s'est déversée dans des écoles situées non loin du célèbre monument. Quels sont les dangers d’une telle exposition pour la santé des enfants ? 

Intoxication au plomb : quels dangers pour la santé ? Tatiana Dyuvbanova

  • Publié 11.08.2019 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier, des mesures ont été effectuées dans les lieux situés à proximité de l’édifice afin de détecter les taux de contamination au plomb dans un périmètre de 800 mètres. 

L'enquête a révélé une présence importante de plomb dans quatre établissements scolaires situés aux alentours de Notre-Dame, dans les 6e et 7e arrondissements. Des opérations de décontamination ont démarré jeudi 8 août dans les établissements scolaires concernés. 

Le taux de plomb se mesure en microgrammes par litre dans le sang. Même contenu en petites quantités, le plomb est un poison pour le corps humain. Une intoxication au plomb peut survenir par voie respiratoire ou digestive.

Début juin, des traces de plombs supérieures au seuil de déclaration réglementaire ont été détectées dans le sang d'un enfant.

Des risques pour les jeunes enfants et les femmes enceintes

Le plomb identifié dans les écoles situées près de Notre-Dame est particulièrement problématique, compte tenu que les enfants peuvent facilement porter à leur bouche un objet ramassé sur le sol de la cour de récréation. 

Comme le souligne l'Inserm sur son site : "Chez le jeune enfant, l’effet le plus préoccupant d’une intoxication au plomb est la diminution des performances cognitives et sensorimotrices. Une plombémie de 12μg/L est associée à la perte d’un point de QI, et de nombreuses études épidémiologiques ont montré une association entre la concentration de plomb dans le sang et les performances à l’âge scolaire." 

Une étude publiée en janvier dernier démontrait en effet que l’accumulation de plomb dans l’organisme pendant l’enfance exposerait à un risque accru de maladie mentale à l’âge adulte.

Toujours selon l'Inserm, même quand les concentrations sont faibles, une contamination du sang au plomb peut perturber la croissance physique et avoir des impacts néfastes sur le comportement et l'acuité auditive du jeune enfant. 

Le risque est également élevé chez la femme enceinte, qui peut transmettre le plomb au foetus et compliquer le bon développement de la grossesse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité