Publicité

QUESTION D'ACTU

Mise au point

Qu'est-ce que le burn out et comment le surmonter?

Qu'est-ce que le burn out, qui touche 36% des Français? Comment se caractérise-t-il et comment le surmonter? Pourquoi Docteur fait le point sur ce "phénomène professionnel" du 21ème siècle. 

Qu'est-ce que le burn out et comment le surmonter? KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié 05.08.2019 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis quelques années, on entend parler de "burn out" en permanence. En France, selon une enquête de la CFDT parue en 2017, 36% des personnes déclarent avoir déjà fait un burn out au cours de leur carrière, un chiffre qui s'élève à 54% chez celles actuellement au chômage. Face à l'ampleur de ce mal qui touche les travailleurs du monde entier, l'OMS l'a reconnu au mois de mai en tant que "phénomène professionnel". Dans le même temps, quelques entreprises, surtout dans les pays nordiques, commencent à expérimenter des concepts tels que des "espaces de sieste" pour essayer de mieux prendre soin de leurs employés. Pourquoi Docteur fait le point sur ce mal du siècle.

Qu’est ce que le burn out?

Si on pense souvent "soignants" quand on évoque le burn out, les travailleurs du milieu social, de la police et de l'enseignement sont également particulièrement touchés. Les avocats, les personnes travaillant dans la finance ou en contact direct avec des clients, font également état de hauts niveaux de stress.

Car le burn out est un état de stress permanent. En effet, si être parfois exposé au stress au travail peut stimuler la motivation d'une personne à améliorer ses performances mentales à court terme, ce phénomène ne doit pas se prolonger. Ainsi, le burn out se caractérise par un épuisement émotionnel, physique et psychique. La personne qui en souffre a la sensation d'être "vidée de ses ressources". 

Les temps de repos habituels (sommeil, week-end, congés) ne suffisent plus à soulager la fatigue. Les personnes atteintes ont également tendance à développer une attitude cynique dans le cadre du travail afin de se protéger de la déception émotionnelle. Elles se détachent des gens qu'elles sont amenées à côtoyer professionnellement et développent une très mauvaise estime d'elles-mêmes, ayant en permanence le sentiment de ne plus être à la hauteur et de ne jamais accomplir une tâche correctement.

Pourquoi l'épuisement professionnel se produit-il ?

En plus d’une charge de travail épuisante, d’autres facteurs peuvent jouer : subir de la pression pour travailler plus vite, recevoir des demandes contradictoires, se voir imposer des objectifs peu clairs, subir une insécurité de son emploi, manquer de contrôle sur son travail ou encore être peu récompensé ou reconnu quand on s'investit beaucoup.

Le fait d’être connecté et joignable en permanence joue également. "D'après ce que j'ai pu observer, la société moderne est tellement mue par la technologie que nous vivons une culture en perpétuelle évolution, où l'on peut être en ligne, joignable et chercher des informations 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 - pour le corps humain et son système sensoriel, cela peut être écrasant en grande quantité ", explique Tania Diggory, consultante en programmation neurolinguistique et formatrice en santé mentale, au site Medical News Today.

Et malheureusement, de nombreux perfectionnistes ne se rendent pas compte qu'ils travaillent trop et culpabilisent si ils ne répondent pas à ces mails pendant leur temps libre. Car le burn out touche surtout les personnes très engagées dans leur travail, les caractères très consciencieux ou encore les personnes sujettes à l'instabilité émotionnelle. 

Comment surmonter un burn out?

Pour gérer l'épuisement professionnel et le surmonter, il s'agit tout d'abord de reconnaître que vous en faites l'expérience. C'est souvent en parlant avec leurs proches que les personnes sujettes au burn out réalisent qu'elles en sont atteintes.

Une fois que vous avez reconnu votre mal, l'important est de briser l'isolement et de demander de l'aide. "Trouvez quelqu'un en qui vous avez confiance au travail et demandez-lui ce qui est disponible, comme un système confidentiel (programme d'aide aux employés), un soutien en matière de santé au travail et même des possibilités de travail flexibles", conseille Kat Hounsell, fondatrice de Everyday People, une organisation britannique spécialisée dans le coaching et la santé mentale, au Medical News Today. 

Accordez-vous plus de temps pour vous et prenez l'habitude de faire quelque chose d'agréable, qui vous fait vraiment plaisir, de façon régulière, qu'il s'agisse de s'accorder une pause en extérieur pour aller dessiner, d'aller au sport à l'heure du déjeuner ou de partir plus tôt du travail le lundi soir en raison de votre cours de théâtre hebdomadaire. 

Si vous avez tendance à vous dire : "Je pourrais travailler davantage", essayer de changer votre pensée en "J'ai beaucoup travaillé aujourd'hui, je mérite une pause. Je conserve le reste l'énergie qu'il me reste à mes amis et ma famille et serai plus efficace au travail demain".

Enfin, si vous n'arrivez pas à vous arrêtez à temps et que votre corps lâche le premier, peut-être faudrait-il sérieusement songer à changer de travail.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité