Publicité

QUESTION D'ACTU

75 ans et plus

Abandonner les statines augmenterait le risque cardiovasculaire de 46 % chez les seniors

Une nouvelle étude révèle que l'abandon des traitements par statines chez les personnes âgées augmente le risque cardiovasculaire de 46 %.

Abandonner les statines augmenterait le risque cardiovasculaire de 46 % chez les seniors Shidlovski/iStock

  • Publié 04.08.2019 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Ces derniers temps, l'efficacité des satines (un ensemble de médicaments bloquant l'action d'une enzyme du foie aidant à produire du cholestérol) dans la protection de la santé cardiaque des personnes âgées a fait l'objet d'un débat. Il s’agissait donc de savoir s'ils pouvaient être utilisés chez les patients âgés sans antécédents de problèmes cardiovasculaires.

Aujourd’hui, une nouvelle étude publiée dans le European Heart Journal et menée par des spécialistes de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (France) montre que l'arrêt des statines chez les personnes âgées peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires d'au moins 46% chez les patients. La recherche conclut que les statines pourraient donc avoir un effet positif sur la santé des personnes âgées de 75 ans et plus.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié les données de santé de 120 173 Français âgés de 75 ans entre 2012 et 2014, sans antécédent de maladie cardiovasculaire. Ils avaient pris des statines régulièrement pendant 2 ans avant de participer à l'étude. Au cours de l'étude qui a duré de deux ans à quatre ans selon les patients, les chercheurs ont noté que 17 204 personnes (14,3 % du nombre total de participants) ont cessé de prendre des statines pendant au moins trois mois et 5 396 d’entre elles (4,5 %) ont dû se rendre à l'hôpital à cause de problèmes cardiovasculaires.

Deux fois plus de risques de faire un AVC

D’après les chercheurs, 26 % des personnes âgées ayant renoncé aux statines étaient plus à risque de subir un accident de type AVC.

Ainsi, selon le Dr Giral qui a mené l’étude, les personnes âgées ne devraient pas arrêter de prendre des statines. De même, les médecins devraient encourager leurs patients à continuer à prendre ces médicaments comme traitement préventif. Par ailleurs, de nombreux suppléments alimentaires, ainsi que certaines interventions diététiques populaires, n’ont aucun effet protecteur sur la santé cardiaque, notent les chercheurs.

Enfin, selon le professeur Joël Coste, co-auteur de l’étude, cette dernière peut s'avérer précieuse pour les médecins et les patients et servir de base à l'établissement de directives plus spécifiques sur l'utilisation des statines comme médicaments préventifs chez les patients âgés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité