Publicité

QUESTION D'ACTU

Gare aux UV

Les coups de soleil durant l’enfance ne sont pas sans conséquence

Pour sensibiliser le public aux facteurs de risque du cancer de la peau, la Ligue contre le cancer vient de lancer une campagne où elle alerte sur les risques solaires et met à mal quelques idées reçues sur l’exposition estivale et les coups de soleil.

Les coups de soleil durant l’enfance ne sont pas sans conséquence BrianAJackson/iStock

  • Publié 01.08.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la saison estivale bat son plein et que les Français sont arrivés ou en partance vers des destinations ensoleillées, la Ligue contre le cancer souhaite sensibiliser le public aux risques liés à une exposition prolongée et sans protection au soleil, et rappelle que les surexpositions pendant l’enfance constituent le principal facteur de risque de cancers de la peau. Plusieurs actions de prévention auprès des populations viennent d’être lancées, ainsi qu’une campagne d’affichage et d’alerte sur les réseaux sociaux.

En finir avec la surexposition solaire

Les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents avec près de 80 000 nouveaux cas par an en France, dont près de 11 176 mélanomes. Selon la Ligue contre le cancer, ils sont également parmi ceux qui ont le plus augmenté ces cinquante dernières années. Et l'incidence des mélanomes, forme de cancer cutané la plus grave, double tous les 10 ans chez les populations à peau blanche.

Pourtant, ces cancers cutanés font partie des cancers évitables. D’où la nécessité de limiter les temps d'exposition et d’éviter les coups de soleil. 40% des Français pensent ainsi que les coups de soleil bien soignés de l’enfance sont sans conséquence à l’âge adulte. C’est faux : la Ligue rappelle ainsi que les coups de soleil attrapés avant l’âge de 15 ans favorisent la survenue des mélanomes et des carcinomes basocellulaires.

Tordant le cou aux idées reçues, l’association de lutte contre le cancer se mobilise aussi contre les cabines UV : 24% des Français croient à tort que faire des UV avant de partir en vacances permet de protéger sa peau et la préparer au soleil. 21% jugent enfin que les coups de soleil préparent la peau en la rendant moins vulnérable au soleil.

Pour connaître les bonnes pratiques en matière d’exposition au soleil, la Ligue contre le cancer a édité un petit guide à mettre entre les mains des petits et des grands. Elle y rappelle d’éviter le soleil entre midi et 16 heures, de limiter l’exposition des jeunes enfants, de ne pas oublier de se couvrir ou d’appliquer régulièrement de la crème solaire.

L’importance du dépistage

Au-delà des risques liés à l'exposition au soleil, la Ligue insiste également sur la nécessité de faire examiner régulièrement ses grains de beauté : un mélanome cutané peut être guéri s'il est diagnostiqué tôt. En revanche, si le diagnostic est tardif, les chances de guérison sont considérablement réduites car c'est un cancer qui s'étend rapidement.

La campagne, dont le message est "Ne laissez pas le cancer de la peau mettre un terme à votre histoire. Faites-vous examiner", est disponible dès maintenant sur les réseaux sociaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité