Publicité

QUESTION D'ACTU

Températures extrêmes

Canicule : un risque de brûlure en quelques secondes en cas de chute sur une chaussée en plein soleil

Une étude menée par l’Université du Nevada met en garde contre la température du revêtement des sols en saison estivale. Lorsqu’il fait 37°C, une chaussée en plein soleil peut causer des brûlures au 2e degré en l’espace de quelques secondes.

Canicule : un risque de brûlure en quelques secondes en cas de chute sur une chaussée en plein soleil romrodinka/iStock

  • Publié 28.07.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


42,6°C à Paris, 43,6°C à Saint-Maur, 41,5°C à Lille, 39,7°C à Caen, 41,6°C à Auxerre…

Jeudi 25 juillet, la moitié nord de l’Hexagone était assaillie par des températures écrasantes. Une canicule jusqu’ici jamais vue, qui a fait battre des records de température dans une cinquantaine de villes, notamment Paris, Lille et Strasbourg.

Si ces températures extrêmes mettent à mal notre organisme en risquant de provoquer coup de chaud et déshydratation, un autre mal nous guette : les graves brûlures occasionnées par une chaussée en plein soleil.

C’est ce que met en lumière une étude menée par l’Université du Nevada à Las Vegas (UNLV) publiée dans le Journal of Burn Care & Research. Selon ses auteurs, une chaussée laissée à l’extérieur à une température de 100 degrés fahrenheit (37,7°C) peut occasionner de graves brûlures de la peau en seulement quelques secondes.

Un risque de brûlure dès 35°C

Comment déterminer quelle température de la chaussée peut causer des blessures ? Pour avoir la réponse, une équipe de chirurgiens de l'École de médecine de l'UNLV a passé en revue toutes les admissions de brûlures sur chaussée dans un centre de brûlures de la région de Las Vegas pendant cinq ans. L'équipe a comparé les températures extérieures au moment de l'admission de chaque patient pour, essentiellement, déterminer à quel point il faisait trop chaud.

"Les brûlures des chaussées sont à l'origine d'un nombre important de blessures liées aux brûlures, en particulier dans le sud-ouest des États-Unis", écrivent les auteurs de l'étude. "La chaussée peut être beaucoup plus chaude que la température ambiante à la lumière directe du soleil et peut causer des brûlures au deuxième degré en deux secondes."

En analysant les données recueillies, les chercheurs ont identifié 173 cas de brûlures liées à la température de la chaussée entre 2013 et 2017. Parmi eux, 149 étaient des cas isolés de brûlures de chaussée et 24 concernaient d'autres blessures, y compris celles causées par des accidents de la route. Plus de 88 % (153) des incidents connexes se sont produits lorsque les températures étaient supérieures à 35°C. Ce risque de brûlure augmente par ailleurs de façon exponentielle lorsque les températures dépassent 40,5°C.

Une chaussée à 64°C en plein soleil

Comment expliquer ce phénomène ? C’est parce que lorsqu’elle est en plein soleil, la chaussée absorbe l’énergie rayonnante. Résultat : celle-ci chauffe à des températures extrêmes, ce qui la rend dangereuse. Les auteurs de l'étude affirment qu'une chaussée située dans une zone où il fait 44°C peut atteindre une température de 64°C à la lumière directe du soleil. Pour rappel, un œuf peut cuire à partir de 70°C.

Pour les auteurs, ces informations sur les risques causés par une chaussée en plein soleil peuvent être utiles, notamment lorsqu’ils viennent en aide à des victimes d’accident de la route par temps caniculaire, ou encore à des personnes âgées, à mobilité réduite ou à des enfants ayant fait une chute.

"Cette information est utile pour les centres de brûlés dans des climats plus chauds, pour planifier et préparer la coordination des soins et des traitements ", explique l'auteur principal de l'étude, le Dr Jorge Vega. "Il peut également être utilisé pour la prévention des brûlures et la sensibilisation à la santé publique, y compris une sensibilisation accrue et une formation supplémentaire du personnel des services médicaux d'urgence et de police lorsqu'il s'occupe de victimes de brûlures de chaussée sur le terrain", conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité