Publicité

QUESTION D'ACTU

Tourner la page

Peut-on vraiment se libérer de ses "ex" ?

À l'heure des réseaux sociaux, se libérer de ses "ex" devient de plus en plus compliqué. Quelques conseils.

Peut-on vraiment se libérer de ses \ Valerly G/iStock

  • Publié 21.07.2019 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


D'après une étude, 90 % des utilisateurs de Facebook se servent du réseau social pour garder un œil sur leur "ex". Devenant ainsi de véritables espions en observant l'autre via les écrans interposés, ils ne font que cultiver le fantasme et la difficulté à tourner la page pour se reconstruire et penser à soi.

Accepter que son ex fasse partie de son histoire personnelle

Que l'on se soit déchiré à la fin de la relation n'efface pas l'amour qui a pu exister à un moment ou un autre. Pendant plusieurs semaines, mois, ou années, l'"ex" est entré dans sa vie et appartient dorénavant au passé et à l'histoire personnelle.

Vouloir effacer ou faire comme si de rien n'était ne fait que contribuer à la haine et la colère. Au contraire, accepter et reconnaître la relation telle qu'elle a pu exister aide à se libérer et à avancer.

Faire la paix avec son "ex"

Malgré toute la violence qui a pu exister au moment de la rupture, prendre le temps de l'empathie et de la compassion envers son "ex" permet de lui pardonner et de se pardonner à soi-même. De cette façon, en faisant la paix avec lui ou elle, vous permettez à l'histoire d'avoir une fin et d'appartenir au passé pour mieux construire le présent et le futur.

Cependant, faire la paix nécessite d'accepter de mettre de cote son égoïsme et sa fierté pour laisser la place au dialogue et à l'écoute.

Se libérer ne veut pas dire oublier

Penser que l'on n'oublie son "ex" lorsque l'on se libère de son histoire avec lui ou elle c'est faire fausse route. Au contraire, se libérer c'est atteindre une neutralité émotionnelle, sans rancœur ni colère, tout en conservant le souvenir de ce qu'il s'est passé.

Ne pas oublier permet aussi de tirer les leçons nécessaires de cet échec amoureux pour les futures histoires d'amour qui vous attendent. En se libérant, vous vous autorisez à vous projeter à nouveau dans une relation sans ressentir le poids de son fantôme.

En savoir plus : "Guérir d'un chagrin d'amour", de Yvon Dallaire, éditions Jouvence.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité