Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Contrefaçon de médicaments, affaire Vincent Lambert et endométriose

Le trafic de faux médicaments explose partout dans le monde, le conseil d'Etat confirme l'arrêt des soins de Vincent Lambert et on fait le point sur la recherche liée à l'endométriose. Voici l'essentiel de l'actualité. 

Contrefaçon de médicaments, affaire Vincent Lambert et endométriose ABSCENT84 /ISTOCK

  • Publié 24.04.2019 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le trafic de faux médicaments explose partout dans le monde

Le trafic de faux médicaments augmente partout dans le monde, y compris en France. Selon l’ONG de santé publique Pharmaceutical Security Institute, citée par BFMTV, le nombre de problèmes associés à la prise de faux médicaments a crû de 60% en cinq ans. 20% du marché pharmaceutique mondial serait ainsi composé de faux médicaments, contre seulement 1% en 2006. Ce marché illégal produirait à l’heure actuelle 200 milliards de dollars de retombées économiques par an, contre 75 milliards en 2006. Vendre de faux médicaments rapporterait en effet jusqu'à 500 fois leur prix initial aux mafias. Tous les médicaments sont concernés, comme les traitements contre le cancer, les antidouleurs et ou le Viagra, avec des conséquences parfois mortelles. On vous en dit plus dans notre article

Vincent Lambert : le conseil d'Etat confirme l'arrêt des soins

Le Conseil d'État a confirmé mercredi la décision d'interrompre les traitements de Vincent Lambert, plongé dans un état végétatif depuis 2008 suite à un accident de la route. La plus haute juridiction administrative de France a estimé que la décision collégiale prise le 9 avril 2018 par le CHU de Reims d'arrêter les soins était légale. Une affaire opposant les parents de Vincent Lambert, qui souhaitent maintenir leur fils en vie et sa femme ainsi que son neveu et une partie de sa fratrie qui eux, demandent à ce qu'il soit débranché. "Cette décision était prévisible, je ne vois pas très bien comment le Conseil d'État pouvait faire autrement, puisque l'état de Vincent s'était sensiblement dégradé, qu'il n'y avait rien d'autre comme élément nouveau", a déclaré à l'AFP le neveu du patient, François Lambert... Pour lire la suite, cliquez ici

Endométriose : où en est la recherche ?

En France, une femme sur dix est touchée par l'endométriose, une maladie provoquée par la migration des tissus de l’endomètre en dehors de l’utérus. En moyenne, le diagnostic tarde sept ans à être posé, exposant les patientes à de terribles douleurs pendant leurs règles et les rapports sexuels. Une fois identifiée, la maladie peut être soulagée par des anti-douleurs ou des traitements hormonaux, voire en réalisant une chirurgie, mais aucun traitement curatif n'existe. D’après l’association EndoFrance, entre 30 et 40% des femmes atteintes ont des problèmes de fertilité. Depuis quelques années, les recherches et études de cas se multiplient sur le sujet. Pour en savoir plus, cliquez ici

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité