Publicité

QUESTION D'ACTU

Myélite flasque aiguë

Épidémie : une mystérieuse maladie paralyse les enfants et déconcerte les médecins

De plus en plus d’enfants sont touchés par une maladie semblable à la polio, qui les paralyse peu à peu. À ce jour, il n’existe pas encore de traitement.

Épidémie : une mystérieuse maladie paralyse les enfants et déconcerte les médecins LightFieldStudios / istock

  • Publié 04.04.2019 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Tout commence par un œil baissé et un visage légèrement affaissé. Très vite, les jambes et les bras s’affaiblissent. Le système nerveux s’abîme, la respiration est difficile et la paralysie finit par arriver. Voici les différentes étapes de la myélite flasque aiguë, une maladie semblable à la polio qui touche de plus en plus les enfants. Une étude menée aux Etats-Unis analyse cette réapparition inhabituelle de la maladie. Les résultats sont publiés dans la revue mBio.

551 cas en moins de cinq ans

La myélite flasque aiguë se caractérise par une paralysie musculaire soudaine chez des enfants pourtant en bonne santé. Quelques cas sont apparus chez des adultes mais cela reste très rare. Pendant longtemps, les médecins pensaient que cette maladie était due au poliovirus car les symptômes étaient similaires.

Cependant, la poliomyélite est aujourd’hui presque éradiquée, alors que le taux de myélite flasque aiguë, lui, ne cesse d’augmenter. La maladie a connu un boom en 2014 aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Europe. Entre août 2014 et janvier 2019, 551 cas confirmés de myélite flasque aiguë ont été recensés. Même si cette recrudescence de la maladie est inquiétante, elle reste rare puisqu’elle touche moins d’un à deux enfants sur un million aux Etats-Unis.

Toujours du mystère autour de la myélite flasque aiguë

C’est justement parce qu’elle est rare que cette maladie est difficile à comprendre. Dans le passé, les scientifiques ont suspecté les toxines environnementales et la génétique de jouer un rôle clé dans la maladie. Toutefois, les médecins ont constaté que les épidémies de myélite flasque aiguë coïncidaient avec celles de deux entérovirus, EV-A71 (qui provoque la maladie main-pied-bouche) et EV-D68.

La présente étude affirme qu’il y a un lien "fort", mais "circonstanciel". Il n’existe donc pas encore aujourd’hui de réponse précise sur la résurgence de la myélite flasque aiguë. "La trajectoire de la myélite flasque aiguë au cours de ces cinq dernières années suggère que le problème s’aggrave et il est donc essentiel de galvaniser nos efforts pour en apprendre davantage sur ce groupe de virus omniprésent, souvent paralysant et en recrudescence, et pour y répondre de manière adéquate", concluent les auteurs de l’étude.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité