Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Cannabis, dépression post-partum et pollution sonore : les trois infos du jour

Le cannabis fortement concentré en THC déclenche des psychoses, un médicament contre la dépression post-partum va être commercialisé et le bruit qui nuit fortement à la santé des Franciliens : voici l'actualité du jour. 

Cannabis, dépression post-partum et pollution sonore : les trois infos du jour istock /CASEZY

  • Publié 20.03.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


THC : le cannabis fortement concentré serait responsable de nouveaux cas de troubles mentaux

Récemment, des chercheurs britanniques du King’s College de Londres ont constaté que le cannabis était de plus en plus concentré en THC. Le THC, ou delta-9-tétrahydrocannabinol, désigne la puissance psychoactive du cannabis, ce qui fait "planer" les consommateurs. Or, une autre étude britannique, réalisée aussi par des chercheurs du King’s College Londres, estime que la consommation régulière de cannabis fortement concentré en THC serait responsable de cas de troubles mentaux, de type psychose (risque multiplié par 3 si c’est du cannabis et par 5 si c’est un cannabinoïdes de synthèse). Les résultats de cette étude sont publiés dans la revue The Lancet Psychiatry.En savoir plus ici

Un médicament contre la dépression post-partum va être commercialisé

L’administration américaine des médicaments (FDA) a validé mardi 19 mars la commercialisation d’un nouveau médicament contre la dépression post-partum, une pathologie mentale grave dont souffre certaine mère après avoir accouché. Appelé brexanolone (marque Zulresso, laboratoire Sage Therapeutics), le médicament agit en deux jours, soit beaucoup plus vite que les antidépresseurs traditionnels. Mais il entraîne un risque d’évanouissement important, et doit donc être administré en intraveineuse à l’hôpital, sous supervision médicale, pendant soixante heures. Plus d'infos dans notre article.

Pollution sonore : le bruit fait perdre 11 années de vie en bonne santé aux Franciliens

Bruit des voitures, des avions ou des trains qui passent non loin des habitations… Si vous habitez en Île-de-France à proximité d’une route au trafic dense, de voies ferrées ou d’un aéroport, il se peut que vous n’y fassiez même plus attention. Pourtant, ces nuisances sonores répétées et quotidiennes ont un impact direct sur la santé des habitants qui les subissent. C’est ce qu’a mis en lumière un inquiétant rapport de Bruitparif, l’observatoire du bruit en Île-de-France. En savoir plus ici

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité