• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

L'affaire Levothyrox, une deuxième guérison du VIH et un potentiel vaccin contre Ebola

Les 4113 plaignants dans l'affaire du Levothyrox ont été déboutés, une deuxième personne dans le monde a guéri du VIH et un anticorps découvert chez un survivant d'Ebola pourrait permettre de mettre au point un vaccin universel. Voici l'essentiel de l'actualité.

L'affaire Levothyrox, une deuxième guérison du VIH et un potentiel vaccin contre Ebola ABSCENT84 /ISTOCK

  • Publié le 05.03.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Levothyrox : la justice déboute 4113 plaignants face au laboratoire Merck

Le tribunal d'instance de Lyon a débouté ce mardi les 4113 plaignants qui poursuivaient le laboratoire Merck dans l'affaire du Levothyrox. Le fabriquant allemand était poursuivi pour "défaut d'information", après le passage à la nouvelle formule du médicament qui aurait engendré des effets secondaires parfois graves (perte de cheveux, crampes, pertes de mémoire, vertiges, changements d'humeur...). "Le tribunal a considéré que Merck n’avait pas commis de faute dans l’obligation d’information qui pesait sur elle. Mais nous allons certainement conseiller aux clients d’interjeter appel de cette décision", a déclaré à Reuters Me Christophe Lèguevaques, l’avocat des plaignants. On vous en dit plus dans notre article

VIH : un deuxième cas mondial de guérison grâce à une greffe de moelle osseuse

C’est une avancée très importante dans la lutte contre le VIH. Un patient originaire de Londres atteint du virus depuis plusieurs années est en rémission depuis 18 mois. Il a bénéficié d’une greffe de moelle osseuse. Les cellules souches transplantées ont permis d’éliminer le virus de son organisme. Le cas de cette personne, que l'on appelle "le patient de Londres" a été présenté lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes de Seattle aux États-Unis. Ce processus incroyable de guérison a déjà fait ses preuves il y a 12 ans avec l’Américain Timothy Ray Brown, aujourd’hui âgé de 53 ans. Un exploit que les chercheurs ont longtemps tenté, mais sans succès, de reproduire jusqu'à aujourd'hui. Pour lire la suite, cliquez ici

Ebola : l'anticorps d'un survivant pourrait permettre de créer un vaccin universel

Un anticorps capable de neutraliser les trois souches du virus Ebola qui touchent l'Homme a été identifié chez un survivant, rapportent des chercheurs ce mardi dans la revue Nature Structural and Molecular Biology. Une découverte inédite qui pourrait permettre de créer un vaccin universel. Car si un vaccin expérimental a déjà été mis au point et testé en 2015 en Guinée par l'Organisation mondiale de la Santé, les chercheurs se sont aperçus qu'il n'était efficace que contre une seule des trois souches susceptibles d'atteindre l'Homme. Il n'a donc aucune vertus protectrices contre les espèces Ebolavirus Soudan et Ebolavirus Bundibugyo, "les deux Ebolavirus les plus répandus", expliquent les chercheurs. Plus d'informations dans notre article

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité