Publicité

QUESTION D'ACTU

Comment adapter son alimentation à la ménopause

Anne, 50 ans, débute sa ménopause, une période difficile dans la vie d'une femme. Pour lui éviter une prise de poids et l'aider au mieux le Dr Patrick Serog va lui donner de précieux conseils nutritionnels.


  • Publié 30.05.2013 à 16h22
  • |
  • |
  • |
  • |


La ménopause est une période où le corps de la femme change notamment à cause d’une insuffisance hormonale. Cela se traduit souvent par une prise de poids au niveau du ventre et une apparition de cellulite. Ces troubles, Anne, 50 ans et ménopausée, les craint. Afin de l'aider au mieux dans cette période difficile, notre médecin nutritionniste Patrick Serog va lui prodiguer de précieux conseils.  

 

Les réponses du Dr Patrick Serog, médecin nutritionniste à Paris                                                                                                                                                                                                             

Quels sont les troubles de la ménopause ?

Comment réduire les risques liés à la ménopause ?

Que dois-je faire pour améliorer mes apports en calcium ?

Et pour ceux en vitamine D ?

Comment ne pas manquer de protéines ?

D'autres conseils pour aller mieux ?

Existe-t-il des aliments me permettant de me sentir plus zen ?

 

pourquoi-docteur: Quels sont les troubles de la ménopause ?

Dr Patrick Serog: Au moment de la ménopause, il y a un arrêt du fonctionnement des ovaires, c'est-à-dire un arrêt de la sécrétion d'hormones femelles. Ca survient en général vers l'âge de 50 ans, parfois un peu plus tôt. Apparaissent alors de nombreux troubles, des bouffées de chaleur, des perturbations du sommeil, et des troubles de l'humeur. Mais aussi, une prise de poids qui varie de 2 à 8 kilos et une déminéralisation osseuse. C'est dificile à vivre pour une femme car il est très douloureux d'accepter que son métabolisme chance

 

Comment réduire les risques liés à la ménopause ?

Dr Patrick Serog: Il faut d'abord penser à limiter la déminéralisation osseuse. Comment ? En s'assurant que ses apports en calcium et en vitamine D sont suffisants, car ces deux nutriments participent à l'entretien du capital osseux construit depuis l'enfance. C'est un moment délicat à vivre pour la femme parce que si elle n'en consomme pas assez elle peut avoir une déminéralisation qui va être assez active. Enfin, il ne faut surtout pas oublier l'importance des protéines qui jouent un rôle essentiel dans l'entretien des os, d'où la nécéssité d'en consommer régulièrement et de manière suffisante.



Que dois-je faire pour améliorer mes apports en calcium

Dr Patrick Serog: Pour améliorer ses apports en calcium, il faut consommer avant tout des produits laitiers (yaourt, fromage blanc, fromage, lait). Et si on n'aime pas les produits laitiers, il faudra aller trouver le calcium dans des eaux minérales, dites calciques. Vous devrez en boire 1200 mg par jour, donc s'il y a 650 mg de calcium dans un litre d'eau, il faudra en consommmer deux litres par jour, ce qui est beaucoup.



Et pour ceux en vitamine D ?

Dr Patrick Serog: Pour améliorer ses apports en vitamine D, il faut consommer des aliments plus riches en cette vitamine, en introduisant des poissons gras (thon, saumon, hareng, sardine) mais sans en manger tous les jours parce qu'il y a un risque de contamination par les métaux lourds. Et puis, on va aussi manger un petit peu d'oeufs qui vont également vous en apporter. Mais au final, il y a peu d'aliments riches en vitamine D. C'est pourquoi les industriels ont supplémenté des produits laitiers en vitamine D, mais aussi certaines huiles qui sont également supplémentées. Et, si on n'est pas capable d'apporter suffisamment cette vitamine D, il faudra une supplémentation orale médicamenteuse.


Comment ne pas manquer de protéines ?

Dr Patrick Serog: Pour améliorer ses apports en protéines, il faut consommer suffisamment de viande, de poissons, d'oeufs, et de fromage blanc. Il ne faut surtout pas oublier de manger deux fois par jour une source de protéines. Ca veut dire par exemple que l'on peut manger une viande à un repas, et des oeufs à l'autre. Cette règle est très importante.



D'autres conseils pour aller mieux ?

Dr Patrick Serog:  Il faut d'abord comprendre que le métabolisme de cette personne a changé. Il faut donc changer à la fois son alimentation et son actiivté physique. D'abord, une régularité d'approvisionnement alimentaire est nécessaire, c'est-à-dire que vous devrez à présent manger de manière régulière, définie, et faire des repas complets. La deuxième chose, c'est l'activité physique qui devra être désormais régulière, au moins de 4-5 heures par semaine, soit sous la forme de vélo d'appartement, de nage, ou de marche active (ou nordique). Et surtout n'hésitez pas un instant, à dire à vos proches que vous avez besoin d'aide, c'est essentiel pour qu'ils puissent vous comprendre.



Existe-t-il des aliments me permettant de me sentir plus zen ?

Dr Patrick Serog: Il y a effectivement des aliments  que l'on peut conseille, en fonction de ses préférences et pour se sentir plus zen. Par exemple, le chocolat qui est réputé pour vraiment aider certaines patientes au moment où elles ne vont pas très bien. 30 grammes de chocolat par jour ça ne pose aucun problème. Pour d'autres, ça va être plutôt du salé, par exemple un bout de saucisson, de pâté ou de fromage, ça va leur donner une bonne humeur. En fait, à partir du moment où l'on prend cet aliment régulièrement on va voir que l'humeur va changer.


Propos recueillis par Bruno Martrette 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité