Publicité

QUESTION D'ACTU

Interview

Levothyrox : il existe d'autres alternatives en cas d'effets secondaires violents

Le Dr Magali Cocaul-André, endocrinologue à Paris, était l'invitée de notre émission Questions aux experts ce mercredi et a répondu en direct à toutes les questions de nos abonnés sur les troubles de la thyroïde. Elle assure qu'il existe d'autres traitements pour remplacer le Levothyrox. On fait le point.

Levothyrox : il existe d'autres alternatives en cas d'effets secondaires violents ALLILI MOURAD/SIPA

  • Publié 04.10.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Dr Magali Cocaul-André, endocrinologue à l'hôpital de l'Hotel Dieu à Paris, était l'invitée de notre émission Questions aux experts, qui offre à nos abonnés l'opportunité de poser toutes leurs questions de façon anonyme, en direct et gratuitement à des spécialistes. Ce mercredi, l'émission traitait les troubles de la thyroïde, un problème de santé qui concerne des millions de Français et dont le scandale du Levothyrox s'est fait la triste vitrine.

En effet, l’ANSM a recensé 17 000 effets secondaires (prise de poids, perte de cheveux, nausées, vertiges...) depuis la distribution de la nouvelle formule en mars 2017. Si ces symptômes ne sont pas inhabituels en type, ils le sont en nombre : 0,75% des 2,3 millions malades traités ont été concernés. Pour autant, un communiqué de l’ANSM sur les dosages de contrôle des comprimés a affirmé en juillet dernier que ceux-ci sont conformes. "Les analyses chromatographiques démontrent la présence de quantités de lévothyroxine comparables entre l’ancienne et la nouvelle formule, qui n’est donc pas sous-dosée", indiquait l’agence. "Elles montrent également la présence de dextrothyroxine uniquement à l’état de traces dans la nouvelle comme dans l’ancienne formule, ce qui est tout à fait conforme aux spécifications attendues".

"On a d'autres alternatives"

Difficile donc d'expliquer la survenue de tous ces effets secondaires. Cependant, nous explique le Dr Magali Caucol-Andre, il existe plusieurs traitements en cas de troubles thyroïdiens, il est donc parfaitement possible de remplacer le Levothyrox. "On a d'autres alternatives", nous explique-t-elle, précisant qu'un autre traitement a justement été prescrit aux patients qui avaient ressenti des effets secondaires avec la nouvelle formule. "Ceux qui toléraient bien le médicament, on leur a laissé".

La crise du Levothyrox vient-elle d'un manque de suivi des patients ? "Pas du tout (...) C'est de notre devoir d'écouter ce que les patients nous disent. Ils ont tous eu entre 1 et 3 symptômes avec la nouvelle formule du Levothyrox, je pense qu'il faut vraiment les écouter". Selon le Dr Cocaul-André, ces symptômes d'intolérance ne résultaient pas d'un problème de dose : "leur bilan était parfait", explique-t-elle. "Leurs taux étaient les mêmes avec l'ancienne et la nouvelle formule, donc il y a autre chose" pour expliquer ces effets secondaires. "Je n'ai pas la réponse", concède-t-elle. 

S'il reste donc difficile d'expliquer le pourquoi du comment de cette intolérance à la nouvelle formule du Levothyrox, le Dr Cocaul-André se veut rassurante : il existe des alternatives au Levothyrox. En cas d'effets néfastes, parlez en à votre médecin, il vous prescrira un autre traitement. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité