Publicité

QUESTION D'ACTU

Témoignages

Né sans pénis, il fait l'amour pour la première fois à 45 ans grâce à un sexe bionique et raconte

Né sans pénis, Andrew Wardle a eu son premier rapport sexuel à l'âge de 45 ans grâce à la greffe d'un sexe bionique. Interrogé par The Sun, il raconte sa première expérience sexuelle. 

Né sans pénis, il fait l'amour pour la première fois à 45 ans grâce à un sexe bionique et raconte Capture écran/The Sun

  • Publié 13.09.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Né sans appareil génital, Andrew Wardle a enfin pu faire l'amour pour la première fois à l'âge de 45 ans après s'être fait greffer un pénis bionique en juin dernier. Cette opération délicate qui a duré dix heures, lui a coûté 50 000 dollars (environ 43 000 euros) et offert un nouveau départ. Interrogé par The Sun le 11 septembre dernier, le quarantenaire a confié avoir "été choqué" par la taille de son sexe bionique en érection : il est "vraiment ridiculement grand".  "Oui c'est énorme", s'est également exclamé sa petite amie Fedra. 

Pour avoir un rapport sexuel, Andrew Wardle n'a qu'a presser un bouton pour activer une pompe et gonfler son pénis. "Je suis tellement content". Face caméra, sourire au lèvre, le quarantenaire raconte sa première fois sans complexe : "Fedra avait réservé un voyage romantique à Amsterdam pour mon anniversaire. Mais je pensais que la pression serait trop grande. Je devais tester la fonction chaque matin et chaque soir et le maintenir en érection pendant 20 minutes. Et puis un matin, deux jours avant notre voyage, c’est arrivé. C’était amusant et spontané. Totalement comme je le voulais". Et Freda d'ajouter : "Il savait bien ce qu’il faisait. C’était une célébration de notre amour. Son pénis semble normal, il fonctionne juste un peu différemment".  

Une malformation qui touche un cas sur 10 à 40 000 naissances

Andrew Wardle souffre à l'origine d’exstrophie vesicale, c’est-à-dire du développement incomplet de la vessie et de la paroi abdominale située sous le nombril. Cette malformation concerne un cas sur 10 à 40 000 naissances. Les garçons sont plus touchés que les filles. La vessie, inachevée, s'ouvre directement sur la paroi abdominale, entre le nombril et le pubis, l'urine s'écoulant alors directement à l'extérieur. Andrew Wardle est ainsi né sans pénis, mais avec des testicules.

Crédit de l'image : Exstrophie Apex

Son opération, très lourde, a consisté "en un prélèvement musculo-aponévrotique sur l'avant-bras (gauche pour un droitier et inversement) avec ses vaisseaux sanguins et ses nerfs. Avec ce greffon, on fabrique un nouvel urètre qui est entouré d'un manchon musculaire dans lequel on placera un implant gonflable en silicone pour obtenir la rigidité", expliquait le chirurgien et sexologue Ronald Virag dans le Nouvel Obs.

En 2012, le handicap d’Andrew Wardlelui lui gâchait tellement la vie qu’il avait tenté de mettre fin à ses jours. "Je suis très excité de pouvoir aller de l’avant. Bien sûr, je me réjouis. Mais pour moi, ce n’est pas une fin en soi. C’est le résultat d’une opération qui va me permettre de me sentir comme faisant partie de la société", avait-il expliqué avant son intervention. Aujourd'hui, tout va bien, le quarantenaire envisage même d'avoir des enfants et ne désespère pas quant à la façon de s'y prendre : "Si nous n'y arriverons pas naturellement, nous adopterons".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité