Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Royaume-Uni : une femme est atteinte d’une IST "mangeuse de chair"

L’infection sexuellement transmissible qu’elle a contractée s’appelle la donovanose. Elle est responsable d’ulcères génitaux et, dans certains cas, de la destruction des tissus.

Royaume-Uni : une femme est atteinte d’une IST \ champja/iStock

  • Publié 25.08.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un cas de donovanose a été détecté en Angleterre. C'est la première fois que cette infection sexuellement transmissible (IST) "mangeuse de chair" touche un britannique. Elle provoque des ulcères aux parties génitales et lorsqu’elle n’est pas traitée, elle détruit certains tissus, d’où son surnom de mangeuse de chair. 

Un cas extrêmement rare dans les pays occidentaux 

La donovanose est endémique dans les pays tropicaux et subtropicaux : Afrique du Sud, Papouasie-Nouvelle-Guinée, etc. A l’inverse, dans les pays occidentaux, les cas sont extrêmement rares. L’IST est provoquée par une bactérie appelée Klebsiella granulomatis, la contamination est provoquée par le contact avec les lésions. Elle est principalement transmise lors de rapports sexuels, mais dans certains cas rares, une personne peut être contaminée à cause d’un contact de sa peau avec l’ulcère. 

Un risque de rechute élevé 

Les parties génitales, la région anale et l’entrejambe sont les parties touchées par la bactérie. Si un traitement par antibiotiques n’est pas rapidement mis en place, la chaire pourrit, provoquant des lésions irréversibles. Les symptômes ne sont pas immédiats, ils peuvent mettre entre huit et douze semaines à se déclarer. Au départ, les plaies sont indolores, mais quelque temps après la contamination, les ulcères se développent et peuvent facilement saigner. Il faut rester vigilant après le traitement,car le risque de rechute reste présent pendant six à huit mois. 

Les jeunes, plus touchés par les IST

Ce cas rappelle la nécessité d'utiliser des préservatifs pendant les rapports sexuels, car si la donovanose est rare, de multiples IST sont largement répandues. La jeune femme touchée par la donovanose en Angleterre a entre 15 et 25 ans, ce qui rappelle que les jeunes sont souvent plus concernés par les IST. En France, d'après un rapport du Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) de février 2017, les jeunes de 15 à 24 ans représentent 40% des cas d'IST. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité