Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Un Russe tatoué sur 90% du corps, se fait enlever le pénis et les tétons

A 32 ans, Adam Curlykale a pris la décision de se faire retirer le pénis, les testicules et les tétons pour pouvoir se faire tatouer aux seuls endroits encore vierges de son corps. 

Un Russe tatoué sur 90% du corps, se fait enlever le pénis et les tétons adam.curlykale/ Facebook

  • Publié 23.07.2018 à 13h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Son histoire a fait le tour du monde. Un Russe de 32 ans a choisi de se faire retirer le pénis, les testicules et les tétons pour se faire tatouer aux seuls endroits encore vierges de son corps - trop sensibles pour supporter le dessein des aiguilles. Pour comprendre sa décision, il faut remonter 10 ans en arrière. A l’époque, Adam Curlykale, originaire de Kaliningrad, souffre d'un cancer du côlon.

"Les tatouages m’ont permis de me redécouvrir"

Il y survit, mais les traitements dépigmentent sa peau. Une situation qu'il vit mal. Pour sortir de la dépression et s'accepter de nouveau tel qu'il est, il commence alors à se faire tatouer. Aujourd’hui, 90% de son corps est couvert d’encre. Même le blanc des yeux et les globes oculaires le sont. "Les tatouages m’ont permis de me redécouvrir, explique-t-il. Je me suis vu beau. La vie est si courte que j’ai cessé de me demander de quoi demain serait fait. Ma couleur préférée a toujours été le gris, dans différents tons et c’est pour cette raison que ma couleur de peau est le graphite". 

Pour finir le travail, celui que l’on surnomme Mr Oréo a décidé de se faire enlever les parties génitales et les tétons, pour pouvoir pousser sa démarche jusqu’au bout. Il raconte son opération sur les réseaux sociaux, qui a eu lieu au Mexique, dans la ville de Gadalajara (Jardines Hospital), le 14 juillet dernier. À la suite de l'intervention, Adam Curlykale a déclaré : "je viens d’avoir une chirurgie d’annulation, j’ai eu beaucoup de saignements mais heureusement, pas besoin de transfusion sanguine. Veronica (sa petite amie, NDLR) est avec moi et elle prend soin de moi."

Un Japonais se fait enlever les parties génitales pour les servir à un banquet

Cette modification corporelle extrême, réservée aux hommes, porte un nom : nullo, raccourci de genital nullification (négation génitale). Elle est pratiquée par des hommes asexuels (qui ne ressentent pas d'attirance ou de désir sexuels) ou homosexuels soumis, des personnes transgenres ou encore des hommes voulant se faire castrer - si la castration ne concerne généralement que l'ablation des testicules, il arrive que celle du pénis la seconde. 

L'un des plus célèbres nullos est Mao Sugiyama, un artiste japonais, militant asexuel qui, en 2012, a fait enlever ses parties génitales, les a cuisinées et servies à manger lors d'un banquet public, le cannibalisme n'étant pas un crime au Japon.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité