Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelle recherche

"Atacama Alien" : de quoi souffrait vraiment la mystérieuse momie humaine ?

Une nouvelle étude remet en cause les premiers résultats concernant le squelette du mystérieux "Atacama Alien", découvert dans le cimetière de l'église d'une ville abandonnée dans le désert d'Atacama, au Chili.

\ AFP PHOTO

  • Publié 23.07.2018 à 11h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Un squelette minuscule au crâne allongé. En mars dernier, une équipe de chercheurs californiens publiait un article sur le mystérieux "Atacama Alien". Découverts en 2003 dans le cimetière de l'église d'une ville abandonnée dans le désert d'Atacama, au Chili, des restes partiellement momifiés de 15 centimètres avaient fasciné le monde entier, du fait de leur ressemblance à ceux d’un petit extraterrestre.


Pour découvrir la véritable origine des restes, le professeur Garry Nolan, de l'Université de Stanford, a effectué un examen détaillé des os. Après cinq ans de travail, il a conclu que le corps est celui d’un fœtus prématuré, mort il y a environ 40 ans, criblé de malformations. Le sujet avait dix paires de côtes alors que les humains en ont douze, et présentait un vieillissement prématuré des os. Il s’agissait selon lui d’une petite fille aux mutations génétiques rares, originaire d’Amérique du Sud et du Chili, plus précisément de l’île de Chiloé. Les résultats de l’étude génétique ont été publiés dans la revue Genome Research.

Dysplasie

Mais aujourd'hui, un autre groupe d'experts remet en question ces résultats. Dans un article publié dans l'International Journal of Paleopathology, l'auteur principal Sian Halcrow et ses collègues soutiennent que le fœtus ne souffrait pas de malformations. Ils affirment aussi que les variations de séquence d'ADN découvertes précédemment dans le génome du foetus sont peu susceptibles de causer des problèmes squelettiques ou articulaires. "La forme particulière du crâne peut s'expliquer par la pression de l'accouchement vaginal et les effets post-mortem liés à l'enfouissement", écrivent-ils.

"Dans ce bref rapport, nous examinons l'hypothèse selon laquelle le soi-disant squelette d'Atacama présente des anomalies squelettiques indicatives de dysplasie et critiquons la validité des interprétations de la maladie basées sur des analyses génomiques", indiquent-ils encore.

La dysplasie est une anomalie de développement de certains organes présents dès la naissance et à l'origine de malformations ou de déformations. Certaines dysplasies sont compatibles avec la vie, d'autres non et entrainent la mort dès la naissance ou parfois avant l'accouchement. Quoiqu’il en soit, le  mystérieux "Atacama Alien" n’a pas encore livré tous ses secrets à la science.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité