Publicité

QUESTION D'ACTU

La recherche avance

Des scientifiques créent un test sanguin pour déterminer l’espérance de vie de chacun

Il serait possible de déterminer l’âge "biologique" du corps grâce à une prise de sang. Des chercheurs de l’université de Yale ont trouvé des marqueurs biologiques qui permettent de faire cette estimation. 

Des scientifiques créent un test sanguin pour déterminer l’espérance de vie de chacun AlexRaths/iStock

  • Publié 10.07.2018 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Quelques gouttes de sang pour estimer votre espérance de vie ? Cela semble surréaliste mais des chercheurs de l’université de Yale sont parvenus à identifier 9 marqueurs biologiques présents dans le sang qui permettent de déterminer l’âge "biologique" du corps humain. 

Un âge réel différent de l’âge biologique

L’âge biologique tient compte du métabolisme et des éventuelles maladies. S’il est plus élevé que l’âge réel, cela signifie que la personne a plus de risques de mourir prématurément. Morgan Levine fait partie du groupe de chercheurs à l’origine de cette découverte, elle explique au quotidien britannique The Guardian : "Cela permet de déterminer quel âge vous avez d’un point de vue physiologique. Peut-être que vous avez 65 ans mais physiologiquement vous avez plus l’air de quelqu’un de 70 ans, votre risque de mortalité correspond à celui de quelqu’un qui a 70 ans." Parmi les 50-64 ans qui vieillissaient plus vite que leur âge biologique, un quart sont morts dans les dix ans, contre un cinquième des 65-84 ans qui vieillissaient normalement.  

Une étude en deux temps

Les chercheurs ont d’abord rassemblé les données de 10 000 personnes entre 1988 et 1994 pour déterminer quels facteurs influent sur l’espérance de vie. Ensuite, ils ont testé les neuf biomarqueurs qu’ils ont identifié sur 11 000 personnes entre 1999 et 2010. Parmi les indicateurs pris en compte, figuraient le nombre de globules blancs, le taux de glucose et des informations sur le mode de vie. Les résultats montrent que même si vous êtes en bonne santé, votre âge physiologique peut être plus élevé que votre âge réel. D’après leurs résultats, les femmes ont tendance à vieillir plus lentement que les hommes. 

Mieux accompagner les patients

Les résultats doivent permettre aux médecins d’accompagner leurs patients dans des changements de mode de vie qui pourront ralentir leur vieillissement. "Le principal avantage est de pouvoir être capable de dire à quelqu’un qui accumule beaucoup de risques de venir régulièrement pour être sûr qu’il ne développe pas telle ou telle maladie", ajoute Morgan Levine. Avoir fait peu d’études, vivre dans un quartier défavorisé, être sujet au stress chronique, fumer, faire peu d’exercice ou être obèse font partie des facteurs de vieillissement accéléré. Comme quoi, lorsqu'on vous dit que vous ne faites pas votre âge, cela peut-être plus vrai que vous ne le pensez. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité