Publicité

QUESTION D'ACTU

UVA et UVB sont sur un bateau

Couleur de peau : comment bien choisir sa crème solaire pour la plage cet été ?

Comment choisir sa crème solaire en fonction de son type de peau ? Petit tutoriel estival.

Couleur de peau : comment bien choisir sa crème solaire pour la plage cet été ? Lacheev / iStock

  • Publié 08.07.2018 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’été est déclaré, les vacances scolaires itou, et voici l’heure venue de filer vers la mer. Pour profiter de la plage ou de la piscine en toute quiétude, et plus d’une journée d’affilée, une bonne crème solaire s’impose. Mais dans le maquis de produits disponibles, comment choisir sa crème ?

Les rayons ultraviolets existent en plusieurs variétés. Le rayonnement UVB est le plus puissant : c’est lui qui provoque les coups de soleil. Il dépend de l’endroit où se trouve, de la position du soleil, de l’heure de la journée, du temps qu’il fait…

Trouver l'indice

Pour se protéger des UVB, il faut choisir une crème avec un indice de protection solaire (SPF) suffisant. Les indices, qui s’échelonnent de 6 à 50+, expriment la capacité d’une crème à retarder le coup de soleil. Un individu à la peau claire verra sa peau commencer à rougir à partir de 10 minutes d’exposition environ. Une crème indice 15 lui offrira un répit de 150 minutes avant de voir sa peau commencer à roussir de nouveau.

Le choix de l’indice SPF dépend de votre phototype, c’est-à-dire de votre pigmentation et votre sensibilité au soleil. Pour la plage, on peut se fonder sur les repères suivants :

- Peau assez résistante (mate ou noire, pas de coup de soleil) : SPF 6 à 10

- Peau intermédiaire (bronzant facilement, coups de soleil rares) : SPF 15 à 25

- Peau sensible (blanche, coups de soleil fréquents) : SPF 30 à 50

- Peau extrêmement sensible (blanche, tâches de rousseurs, ne bronze pas) : SPF 50+

Du labo à la plage

Ces indices sont calculés en supposant que la crème est appliquée à raison de deux grammes par centimètre carré de peau. Une quantité illusoire, qui vous coûterait pratiquement un tube par jour ! En pratique, on considère souvent qu’un indice de 50 correspond à un indice 15. Pour les peaux blanches, il faut donc opter pour une crème d’indice 50 et se badigeonner toutes les deux heures.

Se pose aussi la question du rayonnement UVA, plus diffus et pénétrant que les UVB. C’est celui qui qui traverse le verre ou les nuages et vous donne un teint hâlé après une journée ensoleillée, hélas temporaire. Pour être protégé efficacement contre les UVA, il faut que l’indice de protection soit égal au tiers de l’indice SPF. Dans ce cas-là, le tube de crème possède un logo UVA visible.

Dans tous les cas, soyez généreux sur la crème et badigeonnez-vous au moins toutes les deux heures. Quant aux mentions "écran total" ou "protection à 100 %", elles n'ont strictement aucune valeur. Pensez à vous protéger du marketing.

Et pour récapituler...

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité