Publicité

QUESTION D'ACTU

Drame

Le passager qui a forcé un avion à atterrir en raison de son odeur pestilentielle est décédé d'une nécrose

Le passager qui avait entraîné un atterrissage forcé à cause de son odeur pestilentielle en mai dernier, est décédé d'une nécrose cutanée grave le 25 juin. 

Le passager qui a forcé un avion à atterrir en raison de son odeur pestilentielle est décédé d'une nécrose photoncatcher /istock

  • Publié 04.07.2018 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Les médias n'en avaient fait qu'une bouchée. Le 30 mai dernier, un homme de 58 ans qui dégageait une odeur nauséabonde à bord d'un vol reliant les Canaries à Amsterdam, a forcé le pilote à atterrir en urgence au Portugal. La situation était telle, que certains passagers avaient vomis à bord et que les membres de l'équipage avaient demandé à Andrey Suchilin, le passager en question, de rester un moment dans les toilettes afin que l'odeur se dissipe un peu. 

En réalité, ce dernier souffrait d'une nécrose grave des tissus après avoir contracté une infection cutanée aux Canaries. Pris en charge à la descente de l'avion, il a subi plusieurs opérations, sans succès et était finalement tombé dans le coma. Andrey Suchilin, guitariste russe très en vogue, est décédé le 25 juin. Selon les médecins, son infection cutanée se serait brusquement changée en nécrose et aurait empiré à bord de l'avion. 

Qu'est-ce qui provoque l'odeur pestilentielle ?

La nécrose se caractérise par la mort prématuré d'une ou plusieurs cellules du corps humain, entrainant ensuite la mort d'un tissu, puis d'un organe. L'odeur pestilentielle qui se dégage du patient est un signe évocateur du à la formation de liquide crémeux jaunâtre en cas de liquéfaction des cellules nécrosées. 

Le cerveau est l'organe qui se nécrose le plus vite (3 minutes), suivi du coeur (5 minutes) et du rein (15 minutes). La peau elle, met d'ordinaire plus de temps. Elle commence par noircir et se dessécher. Le patient peut également avoir une inflammation de la plaie et souffrir d'exsudation. En cas de nécrose ischémique - liée à un arrêt de la circulation sanguine causé par un caillot - les tissus nécrosés peuvent avoir une apparence gélatineuse. En cas de nécrose caséeuse (typique de la tuberculose), les cellules nécrosées ont une apparence grumeleuse et deviennent grisâtres.

Dans le meilleure des cas, l'angioplastie et le pontage permettent aux membres de cicatriser et la partie déjà nécrosée tombe d'elle-même. L'amputation elle, permet d'éviter une gangrène. Mais la rapidité avec laquelle se propage la nécrose en fait souvent une maladie fatale. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité