Publicité

QUESTION D'ACTU

Lingette désinfectante

Rougeole, grippe, intoxication alimentaire : attention, les smartphones sont des nids à bactéries

Les téléphones sont devenus de véritables nids à bactéries et peuvent causer de multiples soucis de santé, de la simple intoxication alimentaire à la polio, en passant par la rougeole. Il est conseillé de nettoyer son smartphone deux fois par jour. 

Rougeole, grippe, intoxication alimentaire : attention, les smartphones sont des nids à bactéries diego_cervo / stock

  • Publié 20.06.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les habitudes des populations évoluant toujours vers plus de connectivité, les smartphones nous accompagnent désormais presque partout : dans nos lits, les transports, à table ou même aux toilettes. De ce fait, les téléphones sont devenus de véritables nids à bactérie, au même titre que les torchons ou les éponges.

Vecteur de transmission

"Les smartphones sont, eux aussi, devenus un vecteur de transmission pour les organismes infectieux", explique Philip Tierno, professeur clinicien en pathologie à la New York University school of medicine. "Plus un nombre élevé de personnes touche une surface, plus le risque de contamination est grand. Si vous touchez une barre de métro suintante et qu'ensuite, vous consultez vos mails sur votre téléphone, ce dernier sera recouvert par les microbes des personnes qui ont touché cette barre de métro", ajoute-t-il.

Souvent, les utilisateurs pensent être immunisés contre les bactéries parce qu’ils se sont lavés les mains, ce qui n’est pas le cas s’ils consultent leur téléphone tout de suite après. "Même si vous vous lavez les mains avec du savon avant de manger, il suffit que vous touchiez votre smartphone pour les contaminer à nouveau", résume Philip Tierno.

Coque en caoutchouc

Le phénomène s’amplifie si le smartphone est protégé par une coque en caoutchouc, qui accroche davantage les bactéries que le verre, le métal ou le plastique dur. Par ailleurs, les protections, quelle que soit la matière, ont tendance à stocker les microbes dans les petits espaces qui les séparent du téléphone. Les bactéries présentent sur les téléphones se transmettent via les oreilles, les narines, les coupures ou les éraflures. Si la plupart ne sont pas assez virulentes pour causer du tort, certaines peuvent provoquer des intoxications alimentaires, des rhumes ou des infections.

Grippe, hépatite C, poliomyélite, rougeole

A l’hôpital, où le portable des soignants a succédé au "bip", une étude a démontré que 38,5% des appareils mobiles sont contaminés par des virus ARN, pouvant provoquer diverses maladies humaines telles que la grippe, l'hépatite C, la poliomyélite ou encore la rougeole. Trente-neuf des cent téléphones analysés par les chercheurs étaient aussi contaminés par des rotavirus connus pour provoquer des gastro-entérites qui peuvent être graves, notamment chez les enfants.

Pour toutes ces raisons, il est important de nettoyer son smartphone au moins deux fois par jours, à l’aide d’une lingette désinfectante, en insistant bien sur les recoins et la coque de protection. Pour ne pas abîmer son téléphone, Apple conseille de l’éteindre pendant l’opération.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité