Publicité

QUESTION D'ACTU

(Très) mauvaise habitude

Septicémie : se ronger les ongles peut vous tuer

Le cas est rare mais bien réel. Un jeune papa de 28 ans a failli mourir d’une septicémie, provoquée par le fait qu’il avait la fâcheuse habitude de se ronger les ongles.

Septicémie : se ronger les ongles peut vous tuer diego_cervo / Istock

  • Publié 05.05.2018 à 15h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Tout a commencé par une simple douleur ressentie au bout de l’un de ses doigts, auquel Luke Hanoman avait arraché avec ses dents quelques petits bouts d’ongles et de peau. Sans s’alarmer, il se rend au travail. Là, le britannique commence à développer des symptômes semblables à ceux de la grippe, ressentant de la fièvre, des frissons et des sueurs froides.

Pulsasion

En parallèle, le doigt au bout duquel il ressentait une légère douleur commence à enfler et a lui faire très mal. "Je ressentais une pulsation à la limite du supportable", raconte-t-il. Le jeune papa ne se rend cependant toujours pas chez le médecin, et laisse courir les symptômes jusqu’à la fin de sa semaine de travail. Arrivé tant bien que mal jusqu’au vendredi, il s’écroule en rentrant chez lui et dors jusqu’à 14 heures le lendemain.

Troublée par le comportement anormal de son fils, sa mère, de visite pour le week-end, appelle le National Health Service (NHS). Le professionnel en ligne lui indique que Luke Hanoman doit se rendre aux urgences dans les 24 heures, ce qu’il fait. Par chance, le personnel soignant prend tout de suite conscience qu’il s’agit d’une septicémie, et le met sous antibiotiques pendant quatre jours d’affilée, en l’observant 24 heures sur 24.

"Les médecins et les infirmières étaient vraiment bons. Ils ne m'ont pas dit à quel point c'était grave parce que je pense qu'ils essayaient de ne pas trop m'inquiéter. Quand je me sentais mieux, on m'a dit que j'avais de la chance d'être en vie ", raconte le britannique, aujourd’hui complètement rétabli.

Système immunitaire

Bien que le cas de Hanoman soit très inhabituel, la septicémie et le choc septique peuvent être déclenchés par n'importe quelle infection, y compris une infection apparemment aussi mineure qu'un ongle déchiré. Ce n'est pas l'infection elle-même, mais la réponse du système immunitaire à cette infection qui est en cause.

Normalement, une infection est localisée et le système immunitaire peut empêcher sa propagation à d'autres parties du corps. Cependant, si une infection est particulièrement grave, elle peut se propager avant que le système immunitaire ait la possibilité de la maîtriser, ce qui entraîne un surmenage du système immunitaire et une inflammation qui s'étend sur tout le corps. De là, elle peut être fatale.

Le monde compte 30 millions de cas de septicémie par an et 6 millions de décès. Les jeunes enfants et les personnes âgées sont particulièrement à risque, même si, comme le montre l'histoire d’Hanoman, elle peut frapper n'importe qui à n'importe quel âge.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité