Publicité

QUESTION D'ACTU

Positive attitude

Agression sexuelle : la méditation et l'exercice aérobique aident les femmes à se rétablir

Chez les femmes ayant subi des agressions sexuelles, la combinaison des deux activités diminue les pensées négatives et améliore l'estime de soi.

Agression sexuelle : la méditation et l'exercice aérobique aident les femmes à se rétablir Natnan Srisuwan / Istock

  • Publié 26.04.2018 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les femmes qui ont été agressées sexuellement et qui souffrent du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) peuvent apprendre à diminuer les pensées négatives et à améliorer leur estime de soi par une combinaison de méditation et d'exercices aérobiques*, selon une nouvelle étude.

Peu d'interventions sont adaptées aux femmes victimes de violence sexuelle

La recherche, publiée dans Frontiers in Neuroscience, a révélé qu'une combinaison d'entraînement mental et physique d'une heure deux fois par semaine sur une période de six semaines réduisait considérablement les pensées post-traumatiques chez les femmes ayant subi des violences sexuelles. "Malgré le lien indéniable entre le traumatisme sexuel et la maladie mentale, peu d'interventions sont adaptées aux femmes victimes de violence sexuelle", affirme Tracey Shors, professeure de psychologie.

La petite étude pilote comprenait 100 femmes âgées de 18 à 32 ans. Environ un tiers d'entre elles avaient subi des violences sexuelles. Après six semaines d'une intervention clinique appelée MAP Training My Brain, les résultats indiquent que les pensées liées aux traumatismes vécus par les femmes victimes de violence sexuelle avaient diminué de façon significative.

"Les femmes qui subissent de la violence sexuelle et les personnes qui subissent un traumatisme ont tendance à ruminer sur ce qui s'est passé, en se demandant pourquoi cela s'est produit ou si elles auraient pu faire quelque chose différemment, explique Tracey Shors. Plus vous y pensez, plus vous passez en revue les souvenirs, plus vous en créez."

Effet synergique

Les 100 femmes ont été reparties en quatre groupes. Un groupe a suivi la formation MAP Training My Brain, qui comprenait de la méditation et des exercices aérobiques. Le second groupe ne faisait que de la méditation. Le troisième groupe n'a fait que l'exercice aérobique. Un autre groupe n'a pas participé à la formation.

Chaque séance de la formation MAP Training My Brain commençait par 20 minutes de méditation assise, suivies de 10 minutes de méditation lente et se terminait par 30 minutes d'exercices aérobiques. Les pensées traumatisantes des femmes victimes de violence sexuelle ont diminué après la combinaison de la méditation et de l'exercice aérobique. La formation a également amélioré le niveau d'estime de soi de toutes les femmes qui ont participé. Selon l'étude, les deux activités semblent avoir un effet synergique qui aide spécifiquement les femmes à se remettre du traumatisme de la violence sexuelle. La méditation et l'exercice seuls n'ont pas eu le même effet positif.

Plus de 25 % des femmes du monde entier subissent des violences sexuelles ou physiques au cours de leur vie. Les femmes sont quatre fois plus susceptibles que les hommes d'être victimes d'agression sexuelle et dix fois plus susceptibles d'être violées. Bien que le SSPT soit souvent associé aux anciens combattants qui reviennent de la guerre, les femmes - en particulier celles qui sont victimes d'agression sexuelle ou de violence - sont aussi susceptibles de recevoir ce diagnostic.

*Il s’agit d'exercices qui sollicitent plusieurs groupes de muscles et exigent un effort physique soutenu dans la durée. Les mouvements vont aussi travailler le cœur et les poumons qui doivent fournir davantage d’efforts que s’ils étaient au repos. Ce sont par exemple la marche rapide, la course à pied, le vélo, la natation, la danse... 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité